J’aime pas le fitness

8 janvier 2014

BIM, c’est la repriiiise !

8 janvier 2014

2014, ça roule ? (Jeu de mot le plus pourri of the Universe, sorry)

8 janvier 2014
empty image
empty image
Le kiné devant mes exploits aux exercices d'équilibre. (Adaptation libre de l'auteur). (Oui, j'avais juste envie de coller Aladdin, OUI)

Le kiné devant mes exploits aux exercices d’équilibre. (Adaptation libre de l’auteur). (Oui, j’avais juste envie de coller Aladdin, OUI)

Trop occupée à médire contre le fitness, j’en ai oublié de vous souhaiter une bonne année ! Je vous souhaite donc : des découvertes, des rencontres, du sport sans blessure, des explosages de RP en règle, du plaisir en veux-tu en voilà.

Je commence l’année sur mon reste d’entorse et même si Alex-le-kiné m’a faite rêver en me susurrant ces mots doux à l’oreille : « la semaine prochaine, jolie blonde, tu pourras sans doute tenter de rechausser tes baskets … » (adaptation libre des dialogues), ça fait quand même bientôt 5 semaines sans courir. Donc, pour limiter les pertes, je me suis mise au vélo.

Biking sucks, part one

I'm sexy and I know it.

I’m sexy and I know it.

Par un beau dimanche, je pars sur le vieux VTT du boy. Celui équipé d’une selle en bois (c’est tout comme) et qui passe les vitesses quand ça lui chante. Malgré l’équipement ultra glam’ dont Monsieur m’a affublée, un cuissard jaune à bretelles avec mousse protectrice intégrée du plus bel effet, j’ai mal au c** au bout de, à peu près, 3 minutes. Mais le truc du style insupportable ! Brave petit soldat de la pédale, je boucle quand même mes 20 km histoire de dire … dans la douleur et l’abnégation la plus totale et ne manquant pas de pourrir mentalement mon cher et tendre qui n’y était pourtant pour rien (j’ai jamais dit que j’étais TOUJOURS de bonne foi).

Biking sucks, part two

Hé ouais, on rigole pas par ici !

Hé ouais, on rigole pas par ici !

AH mais. On ne m’y reprendra pas deux fois ! Deux jours plus tard, je retente l’expérience mais je change de monture. A moi le B’Twin de ville rutilant. Une bête de concours bien confortable, avec une selle en mousse/gel/super-confort/spécial-fessier-sensible. Le top of the pop, aucun souci de ce côté là. Bon, j’ai l’air un peu concon avec mon casque de VTT style « attends, j’suis pas là pour enfiler des perles« , ma veste GoreTex … Et mon vélo de balade du dimanche. Mais on s’en fout. Tout ce qui compte, c’est de faire bosser le petit palpitant (et les chiffres diront qu’il en a bien besoin) et l’endurance. 26 puis 38 km. La prochaine fois je tente 50. La vitesse est loin de faire rêver et la FC est bien trop élevée mais … ça défoule !

Bref, je suis encore loin du triathlon. Je m’essayerais bien à la natation mais vu que je ne sais que nager une vague brasse même pas coulée … On va se contenter d’attendre gentiment de pouvoir gambader à nouveau. Ce sera déjà bien. 

19 comments

  1. 38 km c’est pas mal déjà !
    Avant, quand il faisait beau, j’allais au taf en vélo (4km), EASY tu vas me dire. (Oui bon c’est easy). Mais je pensais pas être essoufflée aussi vite genre attends je cours, le vélo c’est pepere ! Comment ça c’est pas exactement la même respiration ?
    Bon en tout cas c’est une bonne nouvelle si tu peux recourir bientôt ! 🙂

    1. C’est trop ça ^^ ! T’sais, j’arrive sur mon vélo trop confiante, comme la fois où j’avais testé un cours de gym où y’avait plein de mamies … Et BIM, tu te fais gentiment remettre à ta place « hé ouais cocotte, tu sais peut-être courir mais tu sais pas pédaler » (pour les mamies c’était la même, elles enchaînaient les abdos alors que je galérais sévère) ! Bref, aller au taf à vélo c’est le rêve !

      1. Me rappelle ma sortie en raquettes à la montagne avec que des 55-60 ans. Putain, j’étais bien content quand l’une d’entre elles a fini par demander une pause.

  2. Et elle est où la photo avec le cuissard jaune à bretelles ?? DECEPTION !! 😉
    Je compatis aux douleurs liées à la selle. J’ai souvenir de moments similaires lors d’une semaine en vélo dans le Sud de l’Irlande…. Mais, tu verras, au fur et à mesure, on ne sent plus rien. C’est anesthésié, je pense.

    T’inquiète pour le triathlon ! Tu as le duathlon !! 😉

    1. Ahah, c’est mort la photo, c’est vraiment affreux. Déjà, quand je regardais les garçons s’équiper je me disais « OMG, qu’est-ce que c’est que cette horreur ?! » mais sur moi encore pire !
      La selle ça va mieux avec un truc tout rembourré déjà. Mon boy dit que ce sont des petits muscles qui te permettent de ne plus avoir mal après quelques sorties … Et c’est vrai que ça fait un peu comme des courbatures le lendemain !
      Le duathlon … Ouais, je suis pas convaincue mais qui sait ?!

  3. Ah la la le vélo… Pendant ma tendinite j avais essayé d en faire pour me maintenir « en forme » mais j ai vite décroché ça me paraissait long mais long…… En tout cas bonne nouvelle tu vas bientôt pouvoir rechausser tes baskets !!

  4. Je respecte totalement ce billet! ^^
    Autant j’ai déjà été blessé, autant le vélo et la natation me faisaient royalement chier comme toi…
    Et autant je n’ai pas forcément réalisé cette partie avec sérieux…

    Malgré que ça te fasses chier tu sembles respecter ce qu’il faut faire pour ne pas trop perdre à la reprise, respect donc et bon courage jusqu’à la reprise de la course ! 🙂

    1. Oh c’est quand même sympa le vélo hein, mais ça me fait pas franchement vibrer c’est sûr ! Au final … J’ai fait que 4 sorties (+1 pour aller chez le kiné), je suis pas certaine que ça ait servi à grand chose (?). Enfin, ça m’aura bougé les fesses !

Leave a comment