Expérimentations, nouveautés, motivation !

29 avril 2014

On a faim ! On a faim !

29 avril 2014

Balmoral Run 10K : a hill … what hill ?

29 avril 2014
empty image
empty image
  • 64°C : température moyenne sous nos costumes.
  • 210 g : poids au mètre carré de nos t-shirt pour l’association VSA. Moins respirant, tu meurs.
  • 120 m : taille de la colline que nous avons grimpée (OK, pas SUPER impressionnant).
  • 3 kg : poids du costume de PAP après usage (sueur comprise).
  • 4 cm : taille de l’aération ventrale que nous nous sommes confectionné pour rafraîchir l’ensemble.
Au regard des tarifs prohibitifs appliqués aux photos de course, la rédaction n'est pas en mesure de fournir les images originales. Merci de votre compréhension.

Au regard des tarifs prohibitifs appliqués aux photos de course, la rédaction n’est pas en mesure de fournir les images originales. Merci de votre compréhension. (Mouhaha)

Dans les jardins de la Reine

Lorsque je reçois, je ne fais pas les choses à moitié. C’est dans le jardin du château d’été de la famille royale que j’accueille mon ami PAP venu pour affronter la fameuse « hill » du Run Balmoral (pour la petite histoire, c’est par ici). Ici, la rivière Dee coule joyeusement et ça sent la terre humide. Nous enfilons rapidement nos tenues de combat. On est bien là, sous nos fourrures. C’est mauvais signe.

Mauvais signe car quand le soleil se lève, rien qu’à marcher, il fait vite chaud. TRES chaud. Dans la queue pour les toilettes, une femme qui vient de finir le 5K me dit, mi-amusée, mi-effarée : « you gonna run with that ? ». Oui Madame, je sais Madame, c’est l’idée du Koala là-bas. Et puis, histoire d’être certains de ne pas être tentés de virer cette saleté de costume en cours de route, on ajoute par-dessus le t-shirt bien coton et bien épais de VSA, la charity pour laquelle on court.

Je ronchonne de plus en plus. « Et que ça va me gâcher mon plaisir, et que je serais bien mieux dans mon petit short tout neuf et tout léger ». Bla, bla, bla. Et plus je râle, plus le soleil décide de briller. L’Ecosse, quelle blagueuse …

Avec PAP, on décide de ruser : on ouvre la fermeture éclair de nos déguisements à fond et en soulevant un peu le bas de nos t-shirts, on peut s’aérer un peu. C’est mieux que rien.

Balmoral1

A l’assaut de la colline !

Il faut savoir que l’écossais ne sait pas mieux se placer dans son SAS que le français. Sauf que l’écossais ne bouscule pas. Il attend patiemment qu’une brèche s’ouvre. Nous sommes donc les deux seuls couillons, déguisés en animaux et qui font les bordures de la route, au risque d’y laisser une cheville, pour doubler.

Au bout de 3,5 km, virage à gauche et here we are : the hill ! On y va MOLLO, on contrôle au maximum, en petites foulées. Je ne râle MEME PAS. Le cœur monte à mesure que la vitesse décroit, j’ai l’impression de faire du sur-place. Runners à droite, walkers à gauche dit une pancarte. Parfois, j’ai tellement l’impression de me traîner que je me sens comme un imposteur à rester sur la droite.

1,2 km plus tard, la cornemuse sonne la fin de la montée. Il est où le ravito ? SOIF SOIF SOIF. Encore un peu de patience et on chope une bouteille d’eau. Je m’étouffe, j’ai le cœur trop haut. Et puis enfin, on tente de relancer un peu. C’est vaguement plat pendant 1 km puis on amorce la descente. J’essaie de me laisser dévaler au plus vite mais je ne récupère même pas. Je me demande si PAP se balade ou s’il est dans le même état que moi.

La fin dans la misère

A partir du 7ème kilomètre, c’est la misère. La descente avec vue sur le château, le public qui se masse, les gamins dans lesquels je tape dans les mains : je m’en fous, qu’on en finisse ! J’aimerais bien accélérer pour finir en beauté mais ça n’est pas possible, je n’ai plus un millilitre de jus à mettre dans cette course. Tout est resté dans la montée et dans ce satané costume d’ours (y’avait pas Panda chez Primark).

Enfin, dernière ligne droite, PAP sort le drapeau français et on finit comme on peut, avec de méchantes grimaces et une belle douleur. Le speaker nous fait l’honneur de dire quelque chose à propos des « french runners » mais j’ai pas trop saisi les détails, vous m’en excuserez.

A peine la ligne franchie, on s’écroule dans l’herbe, en surchauffe mais contents d’avoir donné à peu près tout ce qu’on avait, en duo du début à la fin ! Suivra un week-end en mode Highlanders : montagne, marche, trail, bière, bowling sur herbe et scottish pies. C’était BIEN.

WP_20140427_004

Quelques chiffres

  • Chrono : 48’32
  • Classement scratch : 279/1792
  • Classement femmes : 32/607
  • Classement catégorie (Senior Femme) : 17/482

 

 

Pssst : retrouvez quelques photos de l’événement sur la page Facebook du blog. (Vous avez le droit de liker aussi). (Enfin, si ça vous chante hein).

34 comments

  1. On m’annonce que 48’32 est le nouveau record du monde sur 10km pour un panda, good job 😉
    J’admire tes talents de dessinatrices, Nolwen peut aller se rhabiller 😉

    1. Hé mais tu te rends compte, j’ai même pas fait de podium pour ce nouveau record INTERNATIONAL !! C’est pas normal !
      PS : Nolwenn me souffle que c’est « NolweNN », elle est pas contente !

      1. Tu n’es pas la seule à te faire avoir ! Tu te rends compte, on a même pas une photo de vous déguiser pour rigoler euh vous admirer 😉 PS : Nolwenn est jamais contente 😀

  2. « Walkers » ça me fait trop penser à The Walking Dead (je ne sais pas si tu regardes). Bref, on s’en moque. Un joli chrono, un joli récit pour une belle course et un beau t-shirt !

    1. Hé non, j’ai pas suivi The Walking Dead, je suis nulle en séries ! Même quand je m’accroche, j’arrive pas à m’astreindre à suivre, bizarre. BREF ! Merci à toi, c’était une chouette course, fun, atypique et en bonne compagnie … Que demande le peuple ?!

    1. Oui c’est une très jolie course ! On a pas grimpé assez haut pour avoir une vue dégagée au sommet de notre colline mais la descente était quand même très jolie (même si j’étais trop dans le dur pour apprécier héhé).

    1. Mais j’ai l’impression que les Scottish sont un peu moins compétitifs, comme si y’avait moins de gens « moyens entraînés ». Du coup je m’emballe jamais sur les classements (même si ça fait plaisir hein, ne boudons pas notre plaisir !). Sinon je l’ai bien pourri le PAP, avant la course ! Idée à la c**, carrément !

    1. Y’avait un classement et des primes pour les premiers arrivés en kilt ! Mais on a checké, ils étaient quand même bien bien rapides. Trop facile le kilt !

  3. J’adore le dessin!
    Pis bordel le classement est énorme malgré le costume! Le t-shirt est sympa en plus, ça gâche rien. Bravo pour cette belle course dans laquelle tu râles même pas! 😀

    PS: Tu veux bien dire à Jaife que mon nom s’écrit Nolwenn avec deux « n » à la fin? Il me provoque je vois bien. 😀

    1. AH ! Ayé, je suis reconnue par une vraie dessinatrice, c’est la consécration ! Je SAVAIS que j’avais un talent, merci Nolwenn ! Anto ne croit pas trop en moi par contre, il m’a dit « au début, je croyais que tu avais récupéré un dessin d’un concours de dessins pour enfants de la course ». PS : j’ai fait passer le message à Jaife !

    1. Oui c’était super chic, le château est beaaauuu ! Oui alors bon, le costume n’est pas idéal pour surkiffer la course, ou alors en mode « tranquilou » quoi ^^. Là, ce serait mentir de dire que j’ai couru tranquilou !

    1. Thanks ! Oui bien contente d’être sous les 50′ même si je ne sais absolument pas ce que ça peut augurer sur du plat et sans costume ! On en saura un peu plus dans moins de 3 semaines héhéhé.

  4. heinnn quoi pas de photos … mais alors comment être sûr que vous avez bien couru avec vos costumes :p ouais on veut des preuves …
    bravo pour ce chrono et pour la colline gravie sans râler et sans injurier pap 😉
    tu progresses bien, les highlands te réussissent

    1. Huhuhu en vrai on aurait même pu courir SANS costume car nous n’avons pas du tout atteint la somme fixée pour notre collecte ^^ ! Mais boooon, bon, comme on est sympas, y’aura sans doute une MAJ de ce post 🙂

  5. Tu hésitais à prendre à gauche la file des marcheurs et tu termine en 48′! Tu marche bien vite ma ptite dame… Bravo ! Joli récit. Je suis comme les autres, j’espère la photo 😉

    1. C’est parce que « je gère bien la descente » dixit mon acolyte ! Non mais c’est vrai qu’au final, le kilomètre de montée n’a pas été SI lent que ça. La sensation était faussée 🙂

  6. J’aurais trouvé ça plus sympa si PAP avait planté son drapeau au pied du château 😉
    Et même si c’était dur et que le chrono est pas dingue, vous finissez dans le bon wagon au général.

Leave a comment