J’ai testé pour vous : la session running groupée et marketée

12 mars 2015

Hé, salut !

12 mars 2015

Burn out de course à pied

12 mars 2015

Je vais vous dire : je ne sais PAS comment tourner ce post. J’aurais 10 milliards de choses à dire, mais beaucoup sont bien trop intimes pour apparaître ici.

François a désigné mon état de « Burn Out de la course à pied », je ne suis pas sûre que ce soit le reflet exact de la réalité, mais je vais me limiter à cette expression pour expliquer mon choix.

Alors voilà, je vais m’absenter quelques temps d’ici, afin de vous éviter mes multiples et vains revirements de motivation, d’humeur, d’envie. Ce sera peut-être une semaine ou un mois, ou plus. Je n’en sais rien, on verra.

Sous des formes diverses et variées, j’observe des mouvements de lassitude un peu partout dans la blogosphère de mes débuts de blogueuse. Je vous invite à aller rendre visite à David, Carole ou DaJo. Heureusement, il y a aussi tout un tas de blogueurs encore pleins d’entrains, qui sauront vous booster, vous faire sourire, vous informer dignement :

  • Pas Après Pas vous présentera les dernières geekeries et vous montrera plein de tableaux de toutes les couleurs,
  • RAPOG on the go vous fera courir (vite) en Californie,
  • Running Addict vous défiera depuis le Canada,
  • Jaife vous fera rêver avec ses photos sublimes de voyages et rigoler avec ses « vidéos inutiles »,
  • Runners Anonymes vous racontera ses péripéties avec un humour mordant,
  • Et bien d’autres …

 

Je vous dis à bientôt, prenez soin de vous ! 

32 comments

  1. Ou le « Burn Out de la course à pied et des Réseaux sociaux et de tout le marketing autour » peut-être aussi un peu ?
    Bonne pause. 🙂
    A bientôt.

    1. Meme constat de mon côté! Toute cette hystérie collective et soudaine autour du Running m’ écœure … Je réfléchis à mon plan de repli ces derniers jours. Ce qui me chagrine c’est de perdre la trace de personnes sympathiques 🙂 Bonne continuation!

      1. Ce qu’il faut se dire, c’est que les personnes sympathiques restent là et, pour la plupart, « contactables » ! Bon, il faut admettre que les liens virtuels sont fragiles et que Twitter and cie sont un peu le café du commerce du running … Donc quand plus de café, plus de lien, malheureusement. Mais si on fait l’effort, je pense qu’on peut les entretenir 🙂

  2. Oh ma pauvre loute. Je vois très bien ce que c’est, cette phase, mais on ne sait jamais si on va en sortir.
    Je ne veux pas en rajouter une couche, mais certains n’en reviennent jamais. Je crois que les réseaux jouent beaucoup dans cet état psychologique, on est overcrowded de running à toutes les sauces.
    Dis toi qu’avec ce repos qui t’attend, au moins, tu ne risques pas de te blesser 🙂
    Et le bûcheron, il a aussi le running blues?
    A plus alors!

    1. Merci pour ton petit mot, je vais de ce pas lire ton post sur le sujet ! Non Le Bûcheron n’a pas du tout le running blues, au contraire, il est super motivé !
      Comme tu dis, je crois que j’ai surtout besoin de faire un peu les choses dans mon coin, sans subir l’influence parfois néfaste des réseaux (même si parfois, leur influence est au contraire hyper positive !).

  3. Oh… 🙁
    Pas pour l’arrêt de tes publications, tes réflexions hebdo sur la cap vont me manquer certes, mais plutôt pour le côté personne. (Oui les bloggers sont des personnes!)

    Je me suis posé la question ce weekend de mon addiction à tout ça. Autant l’addiction à la course à pied est plutôt saine, autant celle au marketingo bloggosphere je n’en sais rien… Je ne m’étalerais pas mais je comprend bien le point de Carole là-dessus.

    Bref reviens nous vite et en pleine forme!

    1. Mais je suis toujours làààà ! 😀 J’ai un mail et un téléphone et une adresse. Bon, après, comme je dis à Mizun0 plus haut, c’est sur que les occasions de papoter sont moins nombreuses quand on s’écarte de la « communauté » … Mais bon bon bon, j’ai gardé le contact avec François par exemple, bien qu’il soit parti de Twitter depuis un bout de temps 🙂

  4. Hello,

    Un peu triste de lire ça. Change toi les idées et reviens plus motivée que jamais 😉
    Le sport, ça doit rester un plaisir avant tout.

    PS : j’aime bien le nouveau thème de ton blog !

    1. Merci à toi, j’espère bien retrouver mon envie de courir, c’est surtout ce qui m’importe ! Contente qu’il te plaise, même si c’est un peu dommage que j’abandonne juste après l’avoir mis en place ^^ !

  5. Finalement, ton pseudo n’est plus tant que ça du second degré ;). Je comprends bien en tout cas, des fois j’ai aussi envie de tout couper (alors même que je n’ai pas couru depuis longtemps et que je limite très strictement ma TL). Va prendre l’air, j’espère que tu nous reviendras parce que tu appartiens au club très select des personnes lucides sur la CAP et tout ce qui l’entoure !
    (Même si tu finis par nous parler pêche à la mouche, je continuerai à te lire c’est promis)

    1. Ahah c’est trop gentil ! C’est exactement ça, je vais prendre l’air, me couper de la culpabilité (de ne pas courir, de ne pas bloguer) et retrouver de l’énergie pour plus tard (même si c’est pas pour courir, qui sait).

    1. Ça fait un bout de temps que je t’ai pas vu en tout cas toi ! Moi je dis qu’il faudrait surtout venir courir en Normandie OU vice versa 🙂

  6. Une coupure des réseaux sociaux te fera autant de bien qu’une coupure de CAP.
    Retrouve vite l’inspiration ou trouve-toi vite une autre passion. Dans tous les cas, je te souhaite plein de bonheur !

    1. Merci beaucoup Fred ! Clairement, ce n’est pas que de course à pied qu’il s’agit. Je dirai que le ralentissement côté sport est une conséquence plus qu’une cause. Ça va finir par se décoincer tout ça … 🙂

  7. C’est dommage, je commençais à vraiment aimer venir traîner par ici… Mais je comprends. Moi je pense que je ne serais pas capable de faire tourner un blog de course à pied avec toutes les sollicitations et les connexions que cela suppose. Je trouve ça bien de courir « dans son coin » aussi, parfois… Alors profite bien.

    1. Je dirais que faire tourner un blog est très simple quand tout va bien dans ta vie et que tu es à fond dans ta passion. Mais dès qu’il y a une petite poussière dans l’engrenage, tout se dérègle et ça en deviendrait presque une contrainte. Reste à espérer que tout ça ne soit que passager. Merci pour ton message en tout cas !

  8. Salut ! zut, moi qui vient de « tomber » sur ton blog 😉 j’en profiterais pour lire et reprendre tes articles du début. Le peu que j’ai pu lire est vraiment cool et intéressant, en tout cas. Bonne pause, et à bientôt !

    1. Héhé bienvenue et désolée de partir alors que tu arrives ! A bientôt j’espère, je continuerai quand même de lire les éventuelles prises de contact hein (commentaires ou mails) ! A bientôt 🙂

  9. C’est marrant que cet article arrive juste après celui où tu allais à une session running « sponsorisée » alors même que tu n’aimes pas ce concept. C’était un peu comme te jeté dans la gueule du loup nan? Te jeter à l’eau avec des parpaings dans ton sac à dos de trail (si si) pour mieux toucher le fond et enfin faire une pause?

    Tu prévois toujours de courir tes autres trails ou tu ne sais pas encore?

    Sinon, j’ai lu dans une réponse que tu donnes plus haut que pour toi le blog est facile à tenir sauf quand quelque chose se coince dans le mécanisme. Est-ce que c’est parce que tu t’astreins à un nombre de publications par semaines/mois, que tu veux absolument être régulière? (Parce que je ressens pas du tout ce problème, et je publie quand je veux, sans soucis d’être régulière… ou lue 😆 ) (je sais pas si ce smiley fonctionne chez toi, je tente, c’est mon préféré).

    Bref quoiqu’il en soit, repose-toi bien, amuse-toi bien, profite.

    1. Je ne pense pas qu’aller à la session groupée ait eu beaucoup d’impact… Au « pire », ça a enfoncé un peu plus le clou. Le ras-le-bol est lié à tout un tas de trucs plutôt persos en fait. Après, oui, j’aime bien publier assez régulièrement sur le blog, sinon j’ai l’impression de l’abandonner et je n’y trouve pas le même plaisir. Voilà voilà 🙂 (et ton smiley marche !)

Leave a comment