Le Bûcheron reprend du service !

9 août 2014

Les potes du Bûcheron : compte-rendu de la 6000D

9 août 2014

La motivation était dans l’Authentique : Marathon-Athènes

9 août 2014

Je m’apprêtais à écrire un article intitulé « faut-il se forcer à courir quand on n’a pas envie ? ». Je n’avais pas encore la réponse, d’ailleurs. Et puis il y a eu un e-mail de cette copine d’Ecosse : « guys, please join the Authentic Marathon it will be legendary ! ». « Ahaha, c’est gentil mais ça va pas être po... ».

Attends.

Un marathon ? Vraiment ?

Il y avait eu ce reportage d’Arte sur un mec qui faisait son premier Marathon … à Marathon, que j’avais vu il y a longtemps, 3 jours avant mon premier 42Km. Je me suis souvenue du frisson qui m’avait parcourue lors de l’arrivée dans le stade panathénaïque. Désolée, je n’ai pas retrouvé la vidéo mais je suis retombée sur mon post Google + de l’époque (avec une faute de grammaire en prime) :


Alors, j’ai fini par penser « et pourquoi pas ? ». Imprévu oui, impossible non. Quelques tweets motivants par dessus ça, consultation du Bûcheron … Ok, je le fais !

Le second souffle, enfin

Je cherche mon second souffle depuis le début de l’année. Mon « grand objectif 2014 « ,  annoncé à coup de roulement de tambours, de fanfares de cornemuses et de danses du ventre, ne m’aura pas tenue en haleine bien longtemps.

Il y a 6 mois, je vous aurais dit : « Voilà, elle nous refait le coup : peur de l’échec ». Mais finalement, je crois que je n’ai tout simplement pas suffisamment l’esprit de compétition pour être portée exclusivement par un objectif chrono pendant une année entière. Ça ne me faisait pas « vibrer », ça ne me donnait pas envie de courir. Je crois que je suis ambitieuse mais pas compétitrice et surtout, que je suis meilleure quand je me laisse guider par mon instinct plutôt que par ma raison pure.

J’avais pressenti ce revirement. « La vie est pleine de surprises » écrivais-je dans mon article dédié à l’objectif chrono 2014. Aujourd’hui, plus que jamais, je peux vous l’affirmer. Cette année a été très riche en rebondissements et j’aime cette énergie, cette foule de projets, ces envies qui naissent, cette vie qui se vit vraiment.

C’est un peu tout ça qui m’a finalement fait répondre « I’m in ! »

Marathon Athenes

Un grand merci à Uty pour ce joli dessin. Je vous invite vraiment à aller voir ce qu’elle écrit et dessine sur ses blogs.

C’est parti !

Puis, j’ai écrit à Cédric pour qu’il me coache. Un objectif ? Pour l’instant, non. Retrouver le plaisir de courir et avoir les moyens de profiter de cette course. Oh, sans doute que je me laisserai séduire par une idée de chrono d’ici 3 mois … Mais ce n’est pas le but premier (sinon, j’aurais couru Berlin).

Je suis toute excitée par ce nouveau projet qui me redonne envie de chausser mes baskets et de partager avec vous. J’étais décidément super ennuyée de ne plus retrouver ma motivation.

Alors, pour répondre à la question initiale : non, il ne faut pas se forcer à courir. Mieux vaut ouvrir ses perspectives pour trouver ce qui te redonnera l’envie. Indice : c’est rarement dans le plan initial.

Si tu me lis : merci Paulina pour ta folle énergie et, si tout se passe bien … à dans 3 mois !

2014-04-26T13_04_48_DSC04230

12 comments

  1. C’est top! Super projet! J’aime toujours te lire, j’apprécie ton humilité, ton « humanisme » (ou philanthropie? 😉 je pense au fait de partager ses expériences avec autrui en ayant confiance sur sa capacité à nous enrichir!) et ton dynamisme. Je ne serai pas la seule à suivre ces nouvelles aventures avec intérêt! 🙂

    1. Merci, ce que tu me dis me touche beaucoup. Ce qui fait que je continue à bloguer malgré les périodes de doute et de motivation en baisse, c’est aussi et surtout la bienveillance et l’intelligence de « mes » lecteurs. Alors, merci 🙂

  2. Je n’ai qu’un chose à dire: bravo!
    Pour d’autres raisons, je connais moi aussi des absences de motivation ces derniers temps, mais heureusement ça finit par passer!

    La photo me vend du rêve! 🙂

    1. Ben j’avais une tellement grosse et longue baisse de motivation que c’est ma façon d’aborder l’année qui a dû être remise en cause ! En fait, je n’ai pas envie de ne voir la course à pied QUE du point de vue de la « performance » … Donc voilà. Changement de programme héhé !

    1. Héhé, du coup je sais pas comment aborder les 20K de Paris ! A fond ? En footing ? En accompagnatrice ? En allure cible marathon ? Que de questionnements …

  3. What the heck? Je sors de mon sous-marin blogs pour laisser un commentaire, forcément ! Pour une surprise, ça en est une. Je ne m’attendais pas à une telle distance. Par contre, je comprends tout à fait d’où ça vient. Tu sais que, perso, chercher les chronos, c’est pas mon truc. Jusqu’ici, j’ai toujours cherché un nouveau défi (nouvelle distance, nouveau type de parcours, nouvelle course). Maintenant, chacun trouve sa motivation différemment. C’est rigolo que tu en viennes là. Le marathon d’Athènes comme motivation running, tu parles que c’est top ! Je suis contente pour toi si tu as retrouvé ton peps runninguesque 🙂 Ca va envoyer, les gars ! (au fait, on a le même maître Jedi… j’avais envoyé un mail-roman à Cédric lors de la préparation de mon plan marathon ;-))

    1. Je ne m’y attendais pas non plus figure toi ! Je n’avais pas projeté de nouveau marathon avant … 2016 ! Déjà, je disais que je courais un nouveau semi que quand je pourrais faire 1h40 (oui, j’étais ambitieuse) mais en fait, cette course au chrono et faire que des 10km m’a ennuyée au possible. Et flûte, c’est un hobby la course à pied alors hop hop hop ! Un peu de spontanéité de temps en temps ^^ !

Leave a comment