J’ai couru de Marathon à Athènes

20 novembre 2014

Le Bûcheron a couru de Marathon à Athènes

20 novembre 2014

La reprise, cet éloge de la patience

20 novembre 2014

Trois jours que tu trépignes.

L’activité physique te manque, tu trouves que le vélo ne vaut clairement pas la course à pied, tu manges comme quatre, tu as le blues du marathonien, tu es fatigué(e) et tu sens déjà que tu as pris un peu de gras. Bienvenue dans la semaine post-marathon.

J +7

Et puis, comme les hirondelles au printemps ou le beaujolais fin novembre : le jour de la reprise arrive. Juste un petit footing de 40’ tout léger. EASY PEASY. Tu mets ton beau t-shirt gagné à la course, il parait que c’est un peu ringard mais tu t’en fous, t’as juste envie de dire au monde entier « JE L’AI FAIT ! ». Même si, soyons honnêtes, le monde n’en a rien à secouer.

Tssss, le monde ne sait pas ce qu’il rate.

Tu chausses donc tes nouvelles baskets, prêt(e) à en découdre avec le bitume et tout(e) auréolé(e) de ton succès de dimanche dernier. « AHAHAHAH vas-y je suis marathonienne DEUX FOIS Monsieur, je vais aller me PAVANER fièrement sur les quais ».

Le corps a la mémoire du rythme. Il tend à se caler à la vitesse que tu as travaillée longuement pendant ta prépa.

Petit impertinent…

Car le corps a aussi la mémoire de l’effort. Et cette dernière l’emporte clairement sur la première. Et sur les sensations. Et sur le souffle.

Hé ben voilà : c’était une bonne sortie de m**** finalement ! Ça t’apprendra à te la raconter avec ton nouveau t-shirt. En plus il est deux fois trop grand pour toi.

Grognasse.

J +9

On ne t’y reprendra pas deux fois !

Tu as rangé ton beau t-shirt flambant neuf et enfilé une tenue chaude en prévision du rythme tout lent que tu envisages d’adopter. Il fait nuit, il fait froid, t’as un mauvais souvenir de ta dernière sortie : pas envie.

Et puis le miracle.

Tu connais cette sensation ? Tout ton être est une machine bien huilée, une perfection mécanique qui avance sans entrave. Tu as la sensation d’être aux commandes et de faire ce que tu veux de tes jambes. Un mec récalcitrant à doubler ? Hop, petit coup d’accélérateur. Tu es facile, tu es bien, tu maîtrises.

Oh ça ne va pas bien vite. D’ailleurs, tu ne sais pas à quelle allure tu vas, tu ne daignes pas jeter un œil à ta montre.

Bravo, tu as juste renoué avec le simple plaisir de courir.

 

On fait quoi maintenant, coach ?

18 comments

  1. C’est bon la reprise! et encore plus profitable si tu as réussi le mix bonne récupération/temps d’inactivité réduite. C’est là que tu sens que tu progresses et que tu n’as pas cramé 3 mois de prépa dans une seule course.
    Bravo pour ta perf athénienne et bonne suite.

    1. Merci ! J’espère que ce que tu dis es vrai car pour le moment, c’est un peu moumou tout ça. Bon, normal tu vas me dire mais ça fait bizarre !

  2. Bah du coup si la forme est là, remets ton tee-shirt trop grand et retourne te la péter un peu!! Même si tout le monde s’en fout, il suffit qu’un runner ou une runneuse fixe ton tee-shirt pour que tu te sentes voler, en jetant un petit regard genre: oui oui je l’ai fait, tu le prends pour qui?!’
    🙂

  3. « Grognasse » AH AH AH ! Elle est bonne celle-là. Moi, je conserve mon beau T-shirt pour les randos. Et je suis fière comme Artaban avec. Je l’avais désigné comme mon T-shirt de cycliste, ma nouvelle folle passion, mais le bleu clair, c’est pas super esthétique quand on transpire… Sinon, niveau reprise, ça a été, de mon côté, mais j’ai bien descendu la jauge du compteur. Cool, Raoul. Par contre, je trépigne un peu car j’ai un playboy qui, lui, monte en puissance. Ce matin, j’ai failli me faire distancer ! J’m’étais dit, je vais le suivre sur son tempo run, ça me fera un peu de vitesse mais pas trop… pppffff, c’est qu’il galope, le petit. Il se passe quoi, là ? NANMÉOH !

    1. Houlalala si le playboy passe la seconde, ça va être électrifiant (oui, tout à fait, électrifiant !). Mais je m’en fais pas pour toi, ça va vite vite revenir (je suis sûre que c’est déjà un peu revenu héhé). On parle beaucoup de toi en Normandie : entre Cédric qui me dit que son prochain objectif au marathon est de faire « mieux que Marjolaine » et mon pote d’entraînement Bastien qui est épaté par la perf’ de « ma copine qui vit aux Etats-Unis » 😉 !

  4. Ahah c’est tout à fait ça. Mercredi je suis allée courir en portant le tee shirt du marathon de Vannes, bon la couleur ne colle pas avec mes baskets mais je m’en fiche je cours fièrement quand même!
    Même si parfois ton corps te dis d’y aller mollo.
    Je suis pas ton coach mais j’ai envie dire: ben quelle course tu veux faire et hop on la prépare!

    1. Ahaha, la même ! J’ai mis mon t-shirt bleu avec mes baskets à moitié corail, c’était affreux. Mais j’m’en fiche, je me la raconte 😛 ! J’ai course dimanche prochain, mais sans espoir de chrono particulier 🙂

    1. YEAAAH ! J’ai fait les 30″/30″ hier soir coach … Bon, je me suis pas non plus fait SUPER violence, je voulais pas me traumatiser vu les séries de 200 qui m’attendent. Mais ça va revenir, ça va revenir 🙂

  5. j’aime cette sensation. J’ai un regain d’énergie le surlendemain d’une course, souvent je me sens en super forme et je gambade comme un petit poney volant ! 4 jours après je suis clouée au fond de mon lit, trop fatiguée et le souffle ne suit pas.. L’apres course, c’est quelque chose !

    En tout cas prends le temps de bien récupérer de ton marathon

    Bis

    Aurore

  6. …Et la petite course bien sympa qui te passe sous le nez à M + 7. Parce que le coach a dit non non et non, même un dix. Et que tu ricanes ( mais la mauvaise, oh la mauvaise foi !) devant les chronos et te répétant comme un mantra que toi, touâ, c’est pas un dix de fillette que tu viens de courir !….Mais bon sang, tu l’aurais bien faite quand même cette course de rien.
    Allez, yallah, c’est la reprise !
    – Sous marin régulière. Merci pour ce blog ! –

    1. Ralala, ça sent le vécu tout ça ! Bon, c’est vrai que 7 jours, c’est un peu juste. Par contre, on raconte qu’un 10 à 2-3 semaines d’un marathon peut être sujet à gros chrono. Bon, j’en cours un la semaine prochaine et j’ai du mal à croire au miracle mais on verra ça hein ^^ ! En tout cas merci de passer me mettre un petit mot, ça donne envie de poursuivre 🙂

    1. Hé bien, hé bien, j’avais loupé ton commentaire !!
      Bon, la motivation n’a pas été au niveau de cette séance de récup’ positive, donc les 10K non plus. Je suis dans une passe un peu nulle … 🙂

Leave a comment