Courons à Rouen avec Jogg.in

24 juillet 2014

La motivation était dans l’Authentique : Marathon-Athènes

24 juillet 2014

Le Bûcheron reprend du service !

24 juillet 2014

Après 6 semaines de convalescence où j’ai essayé de pas trop perdre, ça y’est c’est la reprise ! Ahaha ! Happy me !

Ces derniers jours, j’ai testé le 10 bornes tranquille, le 10 bornes pas tranquille, la sortie longue, les cotes, les descentes… et ça va ! RAS. L’animal blessé n’est plus ! Je peux donc désormais gambader librement et je n’ai qu’une seule idée : « Go into the wild !!! »

Back in the woods

robindesboisdisney2

Je suis donc allé me perdre dans les bois sur les collines de l’Aberdeenshire. Vous me croirez ou pas, mais il faisait beau et avec pas loin de 20°C – autant dire, la canicule ici en Ecosse ! Comme à chaque fois, j’avais étudié méticuleusement les cartes IGN avant de partir … et comme presque à chaque fois, je me suis perdu… Cette fois-ci dès le début, juste après le monument commémoratif des victimes de Piper Alpha.

Du coup, j’ai eu le droit à un tour gratuit dans le golf d’Hazlehead park. Pas déplaisant d’observer les golfeurs endimanchés tapoter la balle dans le décor très graphique et… très vert des greens. Sssshting ! Ohhh joli swing ! Anyway, je descend une petite colline et remonte par un petit sous-bois boueux. Ça sent la terre humide et me rappelle mes sorties hivernales dans ma Normandie natale – petit sourire nostalgique -. En haut de la bosse on sort de la foret pour aller chercher à travers champs la colline d’en face. Le soleil de fin de journée sublime le paysage vallonné et me donne des ailes.

Je me sens bien. Je gambade les cheveux au vent et attaque la bute pour dévaler ensuite un petit single gras et bien casse-gueule mais qui fait plaisir ! En bas à droite, je rattrape un chemin plus large qui monte sec droit dans la pente. Un bon petit pétard qui fait grimper le cardio et qui sonne déjà l’heure du retour ! Galvanisé par la beauté de mère nature parfumée d’une odeur de pin, j’en profite pour en remettre une couche et allonger la foulée sur les derniers kilomètres me ramenant à la civilisation.

Le Bilan : 16,5 km qui donnent envie… 16.5 km qui donnent envie de courir… 16.5 km qui donnent envie de courir dans la montagne !

Courchevel X-Trail : que faire (ou ne pas faire) ?

xtrail-1

Le plan initial, l’objectif de l’année – avant le TFL de mon genou droit -, c’était le Courchevel X-Trail le 3 Août prochain. Un petit 54 bornes avec 4400m de D+ dans le parc national de la Vanoise. J’étais bien parti, mais aujourd’hui je dois me rendre à l’évidence : je ne suis pas prêt. J’ai trop perdu pendant ma blessure pour pouvoir tenter ce beau challenge. Surtout que je suis désormais équipé d’une genouillère anti-TFL – hors de prix mais qui semble fonctionner -. Du coup, je me questionne :

  • Est ce que je laisse tomber pour cette année et regarde la montagne tristement d’en bas, les bras ballant ?
  • Est ce que je me lance à la place sur le 33 km avec 2200 m de D+ ? Ça reste quand même un beau morceau !
  • Est ce que mes genoux vont tenir le choc ?
  • Même question pour le bonhomme ?

Les amis, avez-vous un avis éclairé sur la question ?
Une expérience à partager ? 

Je vous laisse car j’ai un avion à prendre ! Et oui, me voilà – moi aussi – de retour en France ! Bibi !

25 comments

  1. C’est chouette que le trail te plaise tant !! Pour les conseils, ben je suis peut-être pas la mieux placée… moi qui ai voulu passé de 20 bornes à 40… mon genou n’a pas apprécié et c’est ce qui m’a valu ma blessure toute l’année dernière !

    Je te dirais donc d’y aller doucement. C’est frustrant c’est sur, mais bon… après ça dépend des organismes, certaines personnes augmentent d’un coup le kilométrage sans se blesser. Pour ma part je sais que ce n’est pas le cas, alors j’y vais doucement. Comme je reprends cette année, je me dis 20-30km maxi, même si des 50km me tentent bien… Ce WE au trail du Caroux, c’était 24km seulement ben mon genou sur la fin m’a rappelé que c’était déjà bien et qu’il lui fallait plus de temps pour aller encore un peu plus loin 😀

    Un autre conseil, es-tu suivie par un bon médecin du sport ? Je t’explique… j’ai eu mal au genou sur une grosse course en mai 2013, mon médecin généraliste qui est aussi plus ou moins médecin du sport m’a direct dit TFL, du coup anti-inflamatoires et tout le tralala.
    Je n’avais pas mal en marchant, et jusqu’à 30min de course environ. Pendant l’été ça ne passait toujours pas, des fois je pouvais courir 1h mais c’était rare, et surtout pas deux jours d’affilé. Mon médecin disait que c’est parce que je ne reprenais pas assez doucement.
    Septembre je vais voir un très bon médecin du sport sur Montpellier qui décèle complètement autre chose, et avec des injections d’acide hyaluronique ça semble guérit 🙂 Bref celui-ci m’a dit que le TFL était LE symptôme à la mode !

    Le 3 août c’est pour bientôt… faut voir comment tu te sens. Et il n’y a pas une course similaire quelques semaines après pour remplacer ?

    Bises et bon courage !!

    1. Merci pour tes conseils Fanny. Non, je n’ai pas encore de médecin du sport. J’ai fait refaire mes semelles par un bon podo du sport. Il y a 1an et demi, ca avait plutot bien fonctionné. Donc bon, j’espère que ca marchera aussi bien cette fois-ci. A voir… Je vais m’élancer sur le 33km sans prétension avec pour objectif de me faire plaisir et de ne pas tout casser. Ca arrive à grand pas ! Je te tiens au jus… A+

  2. Ravie que tu ailles mieux !!! Quant au Courchevel X-trail, perso, je serais d’avis de jouer la prudence, mais bon… Mais suis-je bien placée pour te conseiller car c’est le genre d’épreuve que je redoute donc…

    1. Merci ! J’ai changé la course, j’ai la carte de la sécu. Je ferai le 33km à la place et uniquement en mode plaisir et si mon genou fait des siennes… et bien… je rentrerai en marchant ! 🙂 Je vais me trouver un autre objectif un peu plus tard dans la saison. A+ !

  3. Euh… 4400D+ ça veut aussi dire 4400 D- ? Parce que dans ce cas tes genoux risquent de ne guère apprécier. Même le 30km ça me semble juste. Le 3 août c’est bientôt et 6 semaines d’arrêt c’est beaucoup. Dans tous les cas il faudra y aller mollo dans les descentes et faire gaffe au bitume s’il y en a. Mais tout cela dépend évidemment de ton entraînement, de ton expérience et de tes facultés de récupération.

    Bon courage en tout cas pour la reprise !

    1. Oui c’est sur… J’ai abandonné l’option 54km et 4400m de D+/D-. Je me suis rabattue sur le 33km et je verrai comment ca passe. Je ne vais pas aller au casse pipe. On verra ca ce week end ! A+ !

  4. Ah je connais cette joie de la reprise après la blessure, je suis également en plein dedans. Mois de juin fichu en l’air à cause (également) d’une tendinite au genou, j’ai repris depuis environ 3 semaines. J’essaye également d’y aller progressivement mais j’ai aussi mon objectif de l’année qui approche : Sierre-Zinal le 10 août prochain en Suisse, 32 km avec 2 200 m de D+. Chaque entraînement qui se passe bien est une petite victoire mais l’appréhension est constante !
    Pour le Courchevel X-Trail, pas facile de te conseiller objectivement. J’aurai tendance à dire que vis à vis de ta blessure c’est très tôt pour ré-attaquer avec une course aussi longue. La prudence voudrait que tu passes effectivement sur le parcours en dessous ou bien que tu te fixes un objectif un peu plus tard, début septembre par exemple. Maintenant, je connais la frustration de devoir changer ses plans et si tu est prêt à accepter le fait de participer à ce trail sans être au meilleur de ta forme, alors pourquoi pas tenter l’aventure ! Tu pourras effectivement soulager un peu ton genou en marchant dans les passages délicats (descente par exemple). Dans tous les cas, je te souhaite bon courage et j’ai hâte de lire ton prochain billet.

    1. Salut David. Toi aussi tu as un genou qui bricole. Content que ca aille mieux de ton coté aussi. J’ai changé de course et je vais faire le 33km à la place. Enfin, je vais essayer de faire… je verrai comment ca se passe et l’objectif est de me faire plaisir avant tout et de ne pas jouer au caïd ! Je pense me définir un autre objectif un peu plus tard dans la saison. J’ai commencé à regarder et les templiers me tenteraient bien. Y’a pas mal de courses sur le week-end et un 40bornes ou moins m’irait bien… à voir… Sinon je te dis merde pour Sierre-Zinal ! Amuses toi et profites ! Le décor fait révait ! A+

  5. Je suis un peu dans la même situation : mon gros objectif de l’année, c’est un triathlon dans 3 semaines.
    Malheureusement, une entorse à la cheville m’a empêché de m’entraîner alors que j’allais attaquer le gros de ma préparation. Actuellement, je recommence tout juste à courir, et ne me sens pas du tout prêt pour m’aligner au départ.
    Alors j’hésite aussi : renoncer purement et simplement, et patienter jusqu’à l’année prochaine, ou bien me lancer plutôt sur une distance plus courte, en prenant le risque de faire une performance décevante ?
    Je n’ai pas encore pris ma décision, mais n’oublions pas une chose : en trail comme en triathlon, il y a d’autres courses dans le calendrier !
    Bon courage à toi 😉

    1. Oui c’est sur, j’ai commencé à me pencher sur le calendrier des courses. Les blessures font partie du jeu… même si frustrant, ca fait partie de la vie du sportif. Je me suis exactement posé les meme questions: Faire? Ne pas faire? Réduire? Et perso j’ai préféré réduire et changé de course. Je me suis rabattu sur le 33km à la place avec pour seul et unique objectif: « me faire plaisir et profiter de la montagne ». On repassera pour la perfo ! Je te souhaite bon courage pour ta reprise. L’option triathlon version courte peut etre l’occasion de mieux se préparer pour l’année prochaine… une sorte de réconnaissance grandeur nature ! A+

  6. 33Km 2200D+, ça se fait je dirais, mais ta coupure est vraiment vraiment mal placée, il te reste 2 semaines en gros ? 3 avec les sorties récentes ? C’est pas maintenant que tu peux beaucoup bosser… Je pense quand même que vu le boulot effectué, le 33km peut passer. Sinon je prendrais le calendrier, et je chercherais un équivalent mi-août ou fin août ? Mais si tu as pris des congés, j’imagine que c’est pas simple.

    1. Salut François ! Je vais tenter le 33bornes en mode: « On voit comment ca se passe et on profite! » Si ca bloque, je vais pas forcer et j’ai surtout pas envie de me casser. Ca arrive là ! Demain je fais mes valises et après demain je prend la route ! A+!

  7. Moi je suis un peu bourrin alors j’aurais tendance a me dire, si je peux courir j’y vais…quitte a me fixer un objectif moindre!!!
    Mais y a que toi qui peut decider en fonction de tes sensations!!!

  8. Content de te revoir en « selle ».
    Est ce que c’est ton premier 50km en montagne ?
    Si oui, il est plus raisonnable de se rabattre sur le 33km, un effort plus connu que tu pourras mieux gérer, je te conseille de prendre des batons pour soulager les genoux et de rechercher un « gros » objectif en septembre/octobre
    Le 54km représente quand même un effort de plus de 10h (ou pas loin : temps médian 2013 : 11H30) : ce n’est pas rien déjà en temps normal alors avec une préparation ultra courte !
    J’ai du renoncer à l’année dernière au marathon du Mont Blanc a 1 semaine de la date, ce n’est pas facile à vivre de remettre à plat ses plans surtout quand c’est le gros objectif de l’année !

    1. Oui c’est sur… je suis d’accord. Je vais m’élancer sur le 33km à la place et je serai armé de mes batons ! La blessure fait partie de la vie du sportif ! Faut rebondir… et je pense à une des courses des templiers… 40 bornes ou moins. à voir en fonction de ce week end ! A+

      1. Aux Templiers, tu auras le choix et même la possibilité de doubler avec un trail nocturne le vendredi et une course le samedi ! Par contre, je suis pas sur qu’il reste des dossards pour le marathon !
        Profites bien ce week-end !

  9. Je te fais partager ma petite expérience du trail de montagne à mon tour. Je me range à l’avis de mes camarades, choisir le 33 me parait plus raisonnable… J’ai regardé le profil du 33, il n’est pas très cassant donc pour ton genou les descentes ne seront pas trop dures à encaisser. Si tu as des bâtons, tu pourras soulager ton genou en descente, en revanche si tu n’as pas l’habitude de courir avec, ils pourraient bien t’embarrasser et non t’avantager ! Tu as peu de temps pour te préparer avant l’échéance, si il y a bien un truc que je peux te conseiller c’est d’enquiller les sorties courtes et qualitatives avec montées sèches de 300 à 500 de D+ ou côtes si tu es en zone plate plus du gainage pour le genou type sqats simples ou variantes. Si tu penses avoir perdu en cardio, de bonnes sorties vélo pourrait t’aider à retrouver du souffle sans entamer ton tonus (moins usant que les sorties longues) et c’est conseillé pour le genou également. Bref, j’ignore ton foncier et ton expérience en trail mais il est plus sage parfois de viser moins haut, de prendre du plaisir et de terminer dans un état correct…
    bonne course !

    1. Tout à fait d’accord. J’ai opté pour le 33bornes et je serai équipé de mes batons. J’ai plusieurs sorties en Ecosse avec et j’aime vraiment bien ! Ca me fait aller plus vite. J’ai essayé de finir ma prépa comme je pouvais. On verra ce que ca dit dimanche ! A+ !

  10.  » Est-ce que mes genoux vont tenir le choc ?  »

    la meilleure chose à faire c’est de carrément éviter les chocs,
    comme ça les genoux n’ont même pas besoin de tenir le coup, ils ont juste à fonctionner correctement 🙂

    pour ça, Ken Bob Saxton a trouvé une technique imparable : « bend your knee ! »

    http://barefootrunning.com/wp-content/uploads/2011/11/NYCBFR2011-15.jpg
    http://barefootrunning.com/?p=8619

    faire confiance au matériel, d’une certaine manière c’est déjà ne plus avoir confiance en sa technique, non ?

    1. Salut Sly, Oui j’ai déjà entendu dire que courir avec des minimalistes pouvait aider à soulager des TFL. Ca change la foulée et peut donc résoudre un probleme d’essuie glace. Par contre, je n’ai jamais essayé personnellement. Ce que j’ai noté pendant ma blessure, c’est que je pouvais courir sans douleur soit très doucement, soit très vite. Par contre faire un footing m’était douloureux. Je n’ai pas réellement creusé le sujet, mais je pense que cela peut s’expliquer par la foulée. Il doit y avoir un angle critique de flexion de la jambe au delà duquel le tendon frotte plus et s’enflamme. Pour moi, la solution réside dans des semelles orthopédiques. A+.

Leave a comment