Fluctuations de la confiance en soi et conséquences

3 juin 2014

Holi Run de Rouen : les gagnants !

3 juin 2014

L’été sera Manchois ou ne sera pas : back in Normandy !

3 juin 2014

Oh oui, ça approche. Adieu Ecosse. C’est pas que j’t’aime pas … non, je dirais même que j’t’aime bien. Tu es belle, tes habitants sont gentils et bien élevés, tes contrées quasi désertes m’ont permis de grandir d’une certaine manière. Mais MERDE Aberdeen-la-grise commence sérieusement à me déprimer. Donc, retour au bercail, sur les côtes ensoleillées (oui) de la Normandie. Et qu’est-ce qu’on va faire ? Retrouver les ami(e)s et la famille d’abord … puis une profusion de courses à moins de 15€ ensuite ! On va s’en donner à cœur joie, sans se soucier des performances, de la gestion ou du chrono. Juste profiter de mon pays natal en galopant librement.

Let’s go to the beach !

La Mère Denis a le chic de passer par des coins sympas

 

Alors alors. J’ai fait un p’tit point rapide sur ce qu’il se passe dans la Manche en été. Bonne nouvelle : il se passe des trucs. Surtout sur la côte, dans le sable ou dans l’eau. Des trucs ludiques mais pas faciles pour tout autant.

Une course particulièrement me fait de l’œil : la course de la Mère Denis. Ouais, y’a que les Normands pour inventer des noms comme ça, on a le SWAG ou on l’a pas t’as vu (note à moi-même : attention, tu entres dans la période ou ça marche plus de copier le parlé ado. Trop la loose.).

26 K de course nature/plage messieurs dames, histoire de faire une big belle entorse à mon obsession 10 K bitumé de l’année. Fuck le 10 K, voilà. J’en ai marre de toi 10 K, tu fais mal, tu es ingrat et méchant et dur et en plus j’arrive pas à faire mes chronos. Donc va te cacher, sois sage et je reviens te voir à la rentrée. Non mais dis OH ( interjection rouennaise).

Pour le reste, j’vous ai tout mis sur ma petite page « Programme 2014 ». Je me suis inscrite à rien, mon agenda (comme mon avenir en général) est d’un flou le plus total donc … On verra. Mais j’ai envie de COURIR, de dossards. J’suis un peu carencée là, faut dire. 6 mois, 2 dossards, ça fait pas lourd.

Ah, j’ai hâte de rentrer à la maison et de partager avec vous un petit bout de mon chez moi au travers de ces courses.

Bonus : ma playlist beachy run

Number one : Nick Miller spirit 

Niveau d’assumation:    

Number two : let’s go to the beach, each

Niveau d’assumation :  

Number three : où le soleil effleurait ta peeeeaaaaaauuuu en chantant talatatataaaaaa

Niveau d’assumation :

10 comments

  1. Oh ouiii ma beauté reviens nouuus !!! Mes bras t’appellent! Les plages de notre jeunesse aussi s’impatientent d’accueillir de nouveau tes foulées de championne! Come ooonnn

    1. Hihihi je trépigne ! Par contre je crois que je me fais un peu des films, j’imagine le big sun et le gros cagnard, va falloir redescendre un peu sur terre huhu.

Leave a comment