L’amour dure 3 ans, ou comment continuer à courir ?

27 mai 2015

Ma mère et moi, on court

27 mai 2015

Nous voici donc fin mai et si j’en crois mes aptitudes mathématiques, ma moyenne mensuelle d’inscription à des courses chronométrées s’élève à 0,4. Un chiffre que le mois de juin devrait faire grimper. Mes objectifs sont franchement vagues et je me laisse porter par les opportunités. Ca me va bien pour l’instant.

Entraînements pagaille

En gros, j’essaie plus ou moins de courir 3 fois par semaine, de manière totalement anarchique. Je me suis quand même tartiné environ 40 Km et 2000m de D+ en 3 jours en Auvergne. SANS RÂLER (ou presque). C’était TROP bien et avec des gens TROP cools. (Instant love).

(attention, mal de mer)

Sinon j’ai tenté des 30’’/30’’, des fractionnés en côtes, des sorties longues avec D+… Mais tout ça est bien irrégulier.  On fait c’qu’on peut mes braves gens !

Des courses, des courses !

A court terme, je suis inscrite au, tenez-vous bien, « Rouen Urban Trail » le 14 juin. Oui, ça existe. Je cours plus pour rigoler qu’autre chose. C’est court (12 Km) et le flyer promet  un parcours passant par des lieux improbables. J’ai hâte !

Ensuite et pour prouver à PAP que je suis une femme de parole, je ferai, comme prévu, le trail du Port Racine (le plus petit port de France, wesh) dans la Manche (I  Cotentin). 24 Km et environ 700 m de D+.

Enfin, PAP (encore lui !) veut me faire courir la première édition du trail international de Riom-ès-Montagne. Mais si j’y vais, c’est juste pour la truffade et l’alcool de gentiane.

Bon, Contrairement à ce que pourrait laisser penser ce programme, je n’ai pas de volonté particulière à me « lancer » dans le trail. La preuve : pour finir, je projette une « grosse » course 100% bitume pour la fin d’année, je vous en reparlerai !

 

Voilààààà ça c’était pour les nouvelles du front.

Je vous embrasse et vous souhaite de bons barbecues, de belles soirées printanières, de beaux espoirs d’été et de belles enjambées ! 

16 comments

  1. Moi j’aime bien quand c’est n’importe quoi. D’ailleurs je vois pas d’autres modes de fonctionnement possibles. Et pis quoi qu’il arrive, on est laaaarge.
    Bonne chance pour tes courses à venir!

    Pis j’ai une passion sans pareil pour ce truc, de s’inscrire à un trail annoncé à (au hasard) 24 bornes et de découvrir sur le profil, qu’il y en a plus de 27. Les mecs se rendent bien compte que le parcours fait plus que 24 mais ils s’obstinent à pas le marquer.

    1. Oui je ne comprends pas, en plus c’est loin d’être la première édition !
      A vrai dire j’aime bien quand c’est un poil plus structuré dans ma tête et dans mon « planning » mais pour le moment j’arrive pas à faire autrement. Alors vogue la galère ! (A-t-on encore le droit d’utiliser cette expression en 2015 ? Le débat est lancé).

  2. Je note quand même 2 ralages : 1 sur le Sancy 1 sur le seul scooter de Riomeuh Es Montagnèseuh !
    Même pas un mot sur ta nouvelle carrière de star du Web New Wave Running ! Je suis déçu !

    Au faite, si tu te pointes au RUB le 16 juin tu risques pas de courir 😀 Tu es sur que tu es inscrite ? 😉

    1. J’avais prévenu que je n’assumais qu’à moitié 😉 !
      Meuh oui c’est le 14 juin, je balance des infos complément erronées, bravo moi-même ! J’vais corriger, merci Jaife.

  3. Le trail du Port Racine est sur la liste des courses que j’aimerais faire un jour, plus tard, quand je serai plus aguerrie en fait !
    Par contre, le Rouen Urban Trail me tente pas mal, ça peut être fun 🙂

    1. Je te dirai mais a priori il est vraiment pas mal, Anto l’a fait y’a 2 ans ! (Bon et puis c’est proche de mon bled natal). Si ça te branche le Rouen Urbain Trail, on va être quelques uns à se retrouver au départ … On essaie aussi de s’entraîner ensemble le mercredi à 19h. N’hésite pas à me faire signe si l’envie de nous rejoindre te vient 🙂

  4. C’est toujours le chaos côté entraînements, mais après tout c’est un peu ta façon à toi de runner 🙂
    Ravie de voir que tu relances les courses en juin, tu vas (re)devenir une mangeuse de dénivelé!
    Chouette la vidéo, le trail à plusieurs ça a l’air cool; même avec la tremblotte!

    1. Pourtant non, j’ai été, dans un passé plutôt proche, une coureuse très organisée, avec des plans, des objectifs, des trucs quasi millimétrés. Mais c’était une période où j’avais plus de temps … Et surtout moins d’objets de préoccupation :). Pour l’instant je n’arrive à gérer que comme ça … Mais j’espère revenir un jour à quelque chose de plus structuré. La progression n’est évidemment pas la même !

    1. LOL, MOI la traileuse, je peux te dire que j’ai cru qu’un de mes poumons se détachait du reste de mon corps pendant la côte du Sancy, alors que les autres gambadaient loin devant. Voilà

Leave a comment