Conscience du corps et course à pied

22 septembre 2014

Un premier semi-marathon aux Chasseurs de Temps !

22 septembre 2014

Marathon d’Athènes #3 : reprendre le rythme

22 septembre 2014

Depuis la dernière fois : une semaine de récup’ et une semaine où on commence à faire du volume. La prépa marathon se poursuit et j’ai enfin l’impression de me mettre dans le rythme. Je retrouve des sensations, du plaisir et de la détermination. Moins de deux mois avant le jour J !

Fractionnés oh-hé

gateau_fractionJ’avoue, ma grosse fierté du moment, c’est la séance de 8X600m. Cédric me dit de les faire à 4’05/km de moyenne. J’embarque Le Bûcheron dans ma galère, comptant sur ses talents de lièvre pour me donner un coup de pouce. Peu d’appréhension finalement, puisque j’ai arrêté de me triturer les méninges à chaque entraînement. Lorsque j’arrive sur la belle piste d’athlé, je me sens pousser des ailes. Résultat : une séance réussie et un coach qui durcit la donne pour la semaine suivante (bah voyons !). Fou comme le corps évolue, je sens déjà les bénéfices de mes séances de 400m de l’horreur.

Running sociable

friends_running

« AHAHA, comme je suis heureuse de courir dans la prairie avec ma copine ! »

Cette semaine running fut décidément très sociable. J’enchaîne avec un footing en forêt avec les petits potes, dont Florent, déconcertant de facilité. Bien entendu, les gars me font monter des côtes. Je suis toujours aussi nulle à cet exercice, il va falloir y remédier. Oui parce que Marathon-Athènes, c’est 300m de D+. Alors certes, c’est rien sur 42, mais c’est beaucoup pour de la route.

Sinon, Cédric continue de me coacher avec souplesse et décontraction. C’est super agréable de se laisser driver comme ça. On se croise de temps en temps, au hasard des footings sur les quais de Rouen. Il m’a dit « il faut qu’on se voie régulièrement, que je voie ta tronche », comprendre « que je voie si tu as l’air fatigué » !

Et pour finir cette semaine, évidemment, le semi-marathon des Chasseurs de Temps. Un moment super cool que je vous raconterai bientôt. Le calendrier des courses est super chargé pour les semaines à venir. Je suis super contente de retrouver les dossards et l’excitation des lignes de départ !

 

Bref, deux bonnes semaines et l’envie de continuer sur cette dynamique.

Et vous ? Ça a été comment ?

17 comments

  1. Nouvelle dynamique, des séances réussies… Cette fois ta prépa et bien lancée, c’est cool! 🙂
    Moi comment ça a été? Je me suis sorti les d***** ** *** et le suis remis au fractionné, à l’AS10, ça pique mais il le falait! Sinon à faire que du trail, on rouille!

    1. Aaaah des petits fractionnés, sympathique ! Tu as raison, c’est pour ton bien 😉
      « A faire que du trail, on rouille » : j’aimerais que PAP t’entendes, ce crâneur !

  2. Yes ! Tu gères !

    Moi c’est chelou. J’ai mal aux pieds et des crampes. Mode jambes de bois pendant les 3 premiers Km, super douloureux. Pénible ! Ça me met peu en confiance pour mon premier 20 bornes j’t’avoue.

    1. Hé ben tiens, Annelise, qui fait les 20K de Paris aussi et qui a fait son 1er semi dimanche dernier, avait aussi ce genre de douleurs. Enfin, pas aux pieds mais des douleurs musculaires aux jambes. Lève le pied pour te remettre si c’est nécessaire, va pas te casser !

  3. Chouette ! Garde la motivation 🙂 Ton histoire de dénivelé me fait penser que j’ai toujours assumé (dans ma tête) que le parcours du Santa Barbara Marathon était plat. Sauf que, c’est FAUX. Du coup, je fais mes investigations et j’essaie de comparer avec les « rolling hills » (nan mais ça veut dire quoi ça, en vrai, quand tu cours ??) que j’ai autour de chez moi. Du dénivelé, sur marathon, même un peu, ça fait mal !

    1. Hé oui, mon premier marathon avait un faux plat montant à partir du 30ème et mine de rien, ça n’aide pas ^^ ! Je pense que ça dépend aussi de la forme (une grosse côté ou un faux plat ?) et de là où c’est placé. Bref, courage à toi 😉

      1. Je compare, je compare. Je suis en stress, là, d’un coup. POURQUOI je m’en rends compte maintenant ?? Ce WE, je prends le playboy sous le bras et on va repérer le parcours. Ils parlent d’une « monster hill » au 23e mile. J’ai peur !!

    1. ZUT, je suis démasquée !!! 😉 Dans le même genre, j’utilise pas mal l’adjectif « excité » qui n’a pas forcément un sens aussi large en Français qu’en Anglais…

      (pardon Emmanuelle, j’arrête de polluer tes commentaires…)

Leave a comment