Course à pied, ego et féminisme

13 décembre 2017

Nouvel engouement pour le Roller Derby ou éloge de l’inconstance

13 décembre 2017
Beyonce Feminisme

Saluuuuuuut la (feu) communauté !

Comme l’atteste ce blog désespérément vide, mes (nombreuses) tentatives de réanimation de cette flamme jadis brûlante pour la course à pied se sont soldées par des échecs cuisants.

C’est peut-être la fin d’une tendance et je suis juste une putain de suiveuse qui fait des trucs juste parce que c’est la mode ? PEUT-ÊTRE BIEN.

Ou peut-être que c’est comme ça, que la motivation ça va ça vient, que la vie est inconstante, qu’il y a tant de choses à explorer que ce serait dommage de faire tout le temps la même chose, que je fonctionne comme ça et puis c’est tout et en quoi c’est embêtant après tout ?

Complexe d’incomplétude

Avant j’avais une espèce de complexe d’incomplétude. Parce que je change souvent de hobby. De job aussi. Au bout de deux ans, bim, je me lasse et j’ai envie d’autre chose. Du coup j’avais l’impression d’abandonner trop vite, de ne pas découvrir les choses en profondeur, de ne pas creuser assez. Bref, d’être nulle.

Mais plus le temps passe et la sagesse de la trentaine approchant (rigole pas), je prends ça positivement.

J’ai vachement de respect et d’admiration pour les gens constants dans leurs passions. Mais je ne fonctionne pas comme ça et c’est pas grave.

 

Roller derby france

Passion patins à roulettes

Je sais plus vraiment comment ça m’est venu, mais j’ai eu envie de faire du patin à roulettes. Déjà parce que c’est mega cool (on y revient) et puis parce que j’avais envie de faire quelque chose de nouveau. Ca coïncide probablement avec des changements dans ma vie perso. Certains changent de coupe de cheveux … bah moi je change de sport !

Et puis j’ai suivi la page Facebook d’une équipe de Roller Derby à Rouen. En gros, le Roller Derby est un sport de contact sur roulettes. Je pourrais vous expliquer rapidos les règles si ça vous chante. J’ai fait des séances d’initiation, constaté que je tenais assez naturellement debout sur des roulettes, aimé l’ambiance, aimé l’idée de faire la bagarre. Banco, je me suis inscrite, ai acheté 300 balles de matos (et là c’est pas pour crâner, t’as juste pas le choix) et yallah. Armée de mes protèges genoux/poignets/coudes/dents et de mon casque, je tournoie sur le « track » avec mes patins à roulette flambants neufs.

Et je retrouve cette petite flamme que j’avais perdue. Plein de nouvelles choses à acquérir. L’équilibre, la technique, la stratégie, comprendre les règles, communiquer avec les autres. C’est complexe et nouveau. Et puis sur 8 roulettes t’as 8 ans à nouveau. C’est jouissif.

L’état d’esprit aussi colle bien avec ce que je suis en train de devenir. Le Derby c’est venez comme vous êtes. C’est un sport qui se veut ouvert et inclusif. Et complètement féministe.

Je (re)découvre un sport d’équipe aussi. Et je crois bien que ça me plait, d’autant plus que mon équipe est composée de gens mega cools, ouverts, positifs, drôles. Bref je les aime déjà bien/beaucoup.

Bien sûr, tout ça est très frais. Je commence tout juste. Je pourrais vous en parler davantage, vous raconter un peu comment ça marche et tout, mais je suis pas certaine que ça vous intéresse en fait.

Alors voilà, je continue un peu mon itinéraire sportif et je voulais juste donner des petites nouvelles. Dire que ça va très bien et que je suis heureuse de vivre plusieurs vies dans une seule. Et tant pis si ça manque de consistance. Moi je trouve ça enrichissant. Et en fait c’est à peu près tout ce qui compte pour moi !

 

J’espère que vous allez bien de votre côté !  😀

 

Crédit photo « couverture » : Leopard Avengers (Caen, FR) VS La Boucherie (Paris, FR)
ChampEliteP3 – Nantes, FR | ©lightfield | JUIN2017

5 comments

    1. Ah tu m’avais manqué !
      Y’a moyen que mon premier match arrive dans pas si longtemps … J’te raconterai ma future entorse au genou s’tu veux 😀

  1. Hi there! Running ou roller derby, ça fait toujours autant plaisir de te lire. J’ai envie de sortir un truc très cliché et instagrameuse à la mode… et je vais le faire : le plus dur est de s’accepter soi-même tel que l’on est. Alors, bravo à toi si tu es sur ce chemin-là. (Tu crois que je pourrais devenir guide spirituel sur Instagram, ou bien ?)
    Des bises !

Leave a comment