Vive les plans d’entraînement !

10 mai 2014

Racer vs. Pacer : quel type de coureur êtes-vous ?

10 mai 2014

Parkrun 5K : la claque !

10 mai 2014
empty image
empty image

slap

Malheureusement pour mon amour propre, je n’ai aucune excuse à vous proposer. J’avais bien mangé, bien dormi, je m’étais entraînée sérieusement depuis 5 semaines, le temps était parfait et je m’étais bien échauffée.

Sauf que voilà : j’ai merdé chef. Je voulais courir ce 5K en 21 minutes soit 4’12/km. Il y a un peu plus d’un mois, sans entraînement spécifique, j’avais fait 21’15, ça semblait donc réaliste.

Dès les premiers mètres, je me dis « je suis pas dedans ». Le 1er kilomètre est bouclé dans un temps honorable mais la suite ne sera qu’une lente agonie. A la moitié de la course, je sais que je n’atteindrai pas l’objectif et de loin. Le moral est bien entamé. Difficile de supporter un effort soutenu quand on sait qu’on est en train de faire une « contre-perf ».

Bon voilà, je vous épargne les détails, je finis en 21’45 (4’20/km) soit 30 secondes de plus que la dernière fois et à 45 secondes de l’objectif. C’est ma toute première régression, fallait bien que ça arrive !

Je suis un peu déçue parce que mes fractionnés passaient très bien, que j’avais fait du travail qualitatif ET quantitatif et que j’avais tenté de me donner les moyens de bien faire. Mais bon, ça marche pas toujours, malheureusement.

Pas de quoi en faire un plat hein, c’est pas grave. Une petite leçon d’humilité, ça ne fait jamais de mal et ça me permet d’appréhender avec un peu plus de réalisme mon 10K de la semaine prochaine. Je passe donc en mode plan B : j’y vais sans montre, sans chrono, sans pression, avec le plaisir pour seul objectif. Si je fais 45’, ce sera déjà très bien !

Les résultats complets

  • Chrono : 21’45
  • Classement scratch : 55/277
  • Classement femmes : 4/106
  • Classement catégorie (F 25-29 ans) : 1/14
  • « Grade » selon ma catégorie : 67,97%

26 comments

  1. La course à pied est impitoyable, tu as beau avoir super bien travaillé parfois le jour J il y a un truc qui ne va pas. Tu n’as pas a te remettre en cause, tu es juste tombé dans un « jour sans », ça arrive 😉 La prochaine fois ça se passera mieux.
    A bientôt Manue

    1. Hé oui, je le sais pourtant mais c’est toujours un peu dur à avaler quand on a mis du coeur à l’entraînement. Surtout quand on débute, on a l’impression que la progression n’est qu’une longue pente ascendante … Bé en fait, non, pas toujours ! Enfin, relativisons, tout ça n’est pas bien grave hein 🙂

  2. J hallucine tu chouines pour 45s sur 5K? On parle là de 4’20 au-lieu des 4’12!!!!!! Si c etait 5’00 je dirais oui tu as merdé. Mais comme tu le dis cela permet aussi de prendre du recul et tu ne peux que faire mieux la prochaine fois. Biz ma belle.

    1. Alors déjà, je ne chouine pas, je rends compte d’une course et de ma légère déception ;). Ensuite, 45s sur 5K, ça équivaut à au moins 2 minutes sur 10K. Le jour où faire un 10K en 45′ et 43′ sera la même chose, je ne chouinerai pas mais là, on peut pas dire que ce soit « rien » … 🙂

  3. Mets ta montre Gamin pour le 10K ça ira mieux 😉
    Préparation n’est pas toujours synonyme de réussite, 45″ c’est pas la catastrophe et ça forge le mental 😉

  4. Toi même tu sais baby que c’est plus la tête qui a lâché.
    Et quand la tête n’y est plus …
    Bref comme pour les autres c’est pas vraiment une contre performance même si 8s/km c’est énorme , tout comme gagné 15sec c’est énorme sur un 5km ; enfin on se comprend (du moins j’espère).

    Go On Girl !

    1. Lol, je suis pas à l’aise avec le mot « contre-performance » (même si je l’ai utilisé) parce que ça laisse sous entendre que « performance » il y avait (ou il y aurait pu avoir) ^^ ! Non mais en fait, c’est ma première vraie « régression ». Tu vois, je suis vraiment une pleureuse. En presque 2 ans de CAP régulière, c’est pas la mort. Juste ce qui m’agace c’est que j’ai vraiment été sérieuse à l’entraînement donc je m’attendais pas à faire moins bien que la dernière fois, où j’y étais allée la bouche en coeur. Mais en fait, il FAUT que j’aille aux courses la bouche en coeur. Samedi prochain, je prends une cuite 😛
      Bref, je m’égare, sorry Stef et merci pour tes encouragements !

  5. Allez zou, on passe à l’objectif suivant. Un coup de moins bien, cela arrive!
    Rien à remettre en question, tu t’étais bien préparée puis un 5000m à 100% est plus difficile qu’un 10km.
    Hâte de voir ce que ça va donner 🙂

    1. Yes, merci à toi, ça remonte le moral ! En fait, je préfère « rater » cette course (qui n’en est pas vraiment une) et revoir un peu mes objectifs à la baisse pour dimanche prochain plutôt que l’inverse. Donc, c’est déjà ça de pris ! Bizarrement, ce 5K a fait redescendre la pression pour le 10K, ce qui n’est pas plus mal 🙂

  6. « Pas de quoi en faire un plat hein, c’est pas grave. »

    Reste plus qu’à te mettre en boule et rebondir comme une balle. 😉

    Voilà. 😉

    Bon courage.
    Bisous du Nord.

    1. Pourquoi je pense à Miley Cyrus quand je lis ton commentaire ?! Ça va, je m’en suis remise ^^ ! Merci à toi et bisous du encore-plus-Nord-que-le-Nord 😉 !

  7. Cela fait un moment que j’aime suivre tes posts, mais je n’avais toujours pas posté de commentaire.
    J’en profite donc pour te dire qu’il s’agit peut-être d’une déception, mais que c’est souvent le risque de se fixer un objectif 🙂
    Cela dit, on connaît tous des jours sans, où on fait une course très loin de nos objectifs ou de nos résultats habituels, et le pire c’est quand on ne se sent pas plus mal que d’habitude.
    Seule solution, repartir pour un 5km!

    1. Merci à toi (de me lire, de commenter et de me remonter le moral héhé !) ! C’est sûr que se fixer des objectifs, c’est aussi risquer de ne pas les atteindre … Mais c’était une vraie volonté de prendre ce « risque » (tout relatif) cette année. Je verrai par la suite ce qui me plait le mieux :). Plus qu’à recommencer oui, un peu plus détendue de préférence !

  8. Pour une claque je m’attendais à bien pire! On est pas sur un 5k greffé au dernier moment après une question. Sur twitter? d’ou tu parlais de tout péter sur ce 5km? 😀

    D’une tu ton objectif c’est le 10km, de deux tu n’as pas du optimiser la recup pour ce 5km puisque ce n’est pas l’objectif et de troi mieux vaut un jour sans sur ce 5km que sur le 10 non?

    Allez Hop hop hop on se remotive!! 😉

    1. Il était pas greffé au dernier moment mais oui, c’est sûr que ce n’était pas du tout l’objectif, juste un test pour me rassurer héhé. Bon, question rassuration, on n’y est pas, mais c’est sûr que je préfère être déçue là dessus que sur le 10. Le 10 que je vais vraiment courir au feeling du coup … Résultat ou pas, ce ne sera pas important, finalement 🙂
      Merci à toi, je suis reboostée !!

  9. Mince… Même si pour certains, c’est un très beau chrono (parce que ça en est un !) et que ce n’est rien, je te comprends. Essaie de ne plus y penser. Ca ne doit pas te déstabiliser pour le week-end prochain. Je te répète ce que m’avait dit Cathryn (du blog « My heart’s content ») sur instagram après un long run difficile : « In the UK we say that if the ‘dress rehearsal’ goes badly, it’s good luck for the actual event. » 🙂

    1. Ecoute, tout ça me fait réfléchir ! Tu te souviens de mon idée « expérimenter l’échec en ayant des high expectations » ?! Bon, je suis pas sûre du truc hein, je teste et j’te redis ^^ ! Disons que je ne baisse pas les bras mais ça aura eu le mérite de me dépressuriser (oui, tout à fait, « dépressuriser ») pour dimanche prochain ! J’aime bien le dicton, on verra s’il dit vrai 😀 !

    1. Béh ouais, je persiste à dire malgré les commentaires qui disent le contraire, que 30 » sur 5K c’est beaucoup oui ^^. Enfin, autant que 2mn sur 10K, 5mn sur semi ou 11mn sur marathon (à la louche) …

  10. Je vais pas être original, et je vais dire comme dans presque tous les commentaires que 40″ c’est rien du tout. C’est même pas une claque, c’est une petite giflounette de rien du tout…
    Mais quand on se fixe un objectif et qu’on le rate c’est frustrant et encore plus pour 40″
    Je n’ai jamais couru de 5km mais quand je vois la difficulté d’un 10km, un 5 ça doit être terrible.
    Plus la distance est courte et plus c’est dur et violent.
    Donc c’est normal d’être déçue mais ça ne veut pas dire que tu ne vas pas reussir ton 10km!!
    Courage et fait exoloser le chrono 😉

    1. Non mais SI, c’est beaucoup ^^ ! Je me répète mais ça te ramène à quasi 2 minutes sur 10K, c’est quand même pas rien. Après, j’en fais pas tout un plat hein mais c’est vrai que c’était quand même super décevant sur le coup, surtout quand tu t’es appliqué(e) à l’entraînement 🙂
      Sinon oui … Ce sont des distances exigeantes et vraiment difficiles je trouve. Limite le semi c’est tranquille pépère à côté ^^

  11. Ok, t’es très vague quand tu dis « Bien échauffée », peut-être que tu te trompes ?
    Après, il y a des trucs pas maîtrisables et pas explicables, comme la météo, l’air, le parcours, le revêtement, etc. Le lendemain, tu l’aurais peut-être réalisé cet objectif…

Leave a comment