Marathon d’Athènes #5 : bilan de prépa !

30 octobre 2014

Philippidès était ultra-traileur

30 octobre 2014

Semi-marathon de Bois-Guillaume : une autre manière de courir à deux

30 octobre 2014

A deux semaines du marathon, j’ai entraîné le Bûcheron dans une petite répétition générale sous la forme d’un semi-marathon à Bois-Guillaume, charmante bourgade bourgeoise surplombant Rouen. Ce qu’il faut savoir, c’est que si le Bûcheron s’est déjà essayé sur marathon en 2011 à Paris, il n’avait JAMAIS couru de semi-marathon de sa vie (sauf si courir 20 km à l’arrache sur les quais de Rouen compte, mais je ne crois pas).

Et puis, ça fait quelques temps qu’il a fui le bitume pour les verts pâturages. Il n’a donc aucune référence chrono récente (mais « COMMENT FAIT-IL ? » se demande l’auteure).

Relax, take it easy !

Bref. En cette douce après-midi d’octobre, nous nous dirigeons quelque peu nonchalamment vers le départ. Evidemment, point de course au RP : aujourd’hui, nous prévoyons de courir à allure marathon. Nous attendons le départ en regardant la fin du 10 km lorsqu’un Monsieur aux lunettes rondes se dirige vers nous pour chambrer Anto, qui baille généreusement depuis 5 minutes « Hé dis, t’as déjà couru ou tu vas courir là ? Ah, t’as pas encore couru et t’es déjà fatigué ? T’es mal barré mon gars ! ». On se marre 5 minutes avec lui, comme si on se connaissait depuis 10 ans.

Il s’avère que le Monsieur en question est photographe pour le journal local. Il nous tire le portrait, nous demande de mettre nos pouces en l’air et continue de se moquer « je vais la mettre en ligne avec en légende « Schtroumpf dormeur était là » ».

Semi bois guillaume

Photo ©JM Thuillier pour Paris-Normandie – Je n’assume pas TOUT A FAIT nos têtes de vainqueurs mais bon, bon …

Quelques minutes plus tard, c’est parti ! On commence ensemble, je suis super détendue et tout va bien. Un dernier encouragement et je laisse Anto me distancer doucement. Ca déroule tranquillement et je garde le sourire.

Running sociable

Quelques kilomètres plus loin, je discute avec un petit papy qui teste pour la première fois les chaussettes de compression et qui n’a pas couru de semi depuis 3 ans. Puis, je suis interpellée par Benoit, avec qui j’ai fait connaissance sur Facebook. Super sympa ! On discute un peu, tout va bien. Le public est souriant et encourage généreusement.

A la fin de la première boucle, le speaker annonce mon passage comme si j’étais championne du monde, ça me fait rigoler. Le petit pote photographe du début en profite pour prendre une nouvelle photo et me tape dans la main. Conviviale cette course, je n’ai jamais été aussi sociable !

J’attends le moment où mes jambes commenceront à me faire mal mais ça ne viendra pas. Tant mieux. Je profite des encouragements de quelques copains et de ma belle-famille en leur faisant de grands sourires ! La vie est belle. Je ne vois plus le Bûcheron, il a dû accélérer un peu. On se croise à l’occasion d’une petite boucle. « Ça va ?! – Oui et toi ? – Nickel ! ». Plus que quelques kilomètres.

Cédric m’avait dit que je pouvais pousser dans les 5 derniers kilomètres mais … Je n’ai pas trop envie. J’ai envie de profiter, de rester détendue, de garder le sourire. Je mets un tout petit coup d’accélérateur dans les trois derniers kilomètres histoire de dire, j’encourage mon petit papy qui n’a plus de jambes, quelques filles qui ont l’air dans le dur et hop, c’est déjà fini !

Le Bûcheron est content, moi aussi, on s’est bien amusés : perfect day !

16 comments

  1. Se faire annoncer par le speaker: ça m’est arrivé une fois et je me suis sentie la reine du monde! J’adore! Merci pour ce CR très agréable à lire!

    1. Oui, c’est trop rigolo d’être citée au micro, notons que c’est plus facile quand tu es une fille … D’ailleurs, e manière générale, je trouve que les filles sont sur-encouragées par rapport aux garçons !

    1. Houla va y avoir un fight là parce que c’est un peu sa couleur aussi. QUOI QUE, il penche pas mal aussi vers le bleu souvent … Mais au fait, c’était pas vert-jaune ta couleur préférée ?!!

      1. SSSIII !! Ma couleur, c’est CLAIREMENT vert-jaune pomme. Mais, en voyant ton bûcheron TOUT en rouge, ça m’a fait penser au M&Ms rouge. Or, je ne sais plus très bien d’où ça vient, le playboy et moi, on nous compare au duo M&Ms rouge et jaune. Et, avec mon caractère idyllique (ma modestie me perdra), c’est moi le M&Ms rouge…

  2. Chouette photo, j’ai déjà eu le cas de speaker qui donne mon nom mon temps et tout et j’avais l’impression d’être une kenyanne!!!!!
    Ça à l’air tellement facile ton semi que je suis sûre que le marathon ça va le faire easy!!!!

Leave a comment