On parle de moi chez Jo’Run !

28 avril 2013

A la recherche du spot running idéal : mes astuces

28 avril 2013

Un coup de mou ? Et c’est parti pour le son !

28 avril 2013
empty image
empty image

Running MusicNon, vous ne rêvez pas, je fais une référence à peine dissimulée à Nâdiya dans le titre d’un article dédié à la musique. Un comble. Je présente donc mes excuses à tous les mélomanes de France.

Au 8ème, 17ème ou 30ème kilomètre, selon la distance visée, il n’est pas rare de rencontrer un coup de mou, un coup de bambou ou carrément un mur. Personnellement, je ne cours pas avec de la musique lors de compétitions. J’aime bien me sentir dans l’ambiance, vivre la course à 100%. MAIS j’avoue qu’un petit morceau bien punchy dans les oreilles doit pouvoir rebooster un peu. Alors, je vous livre mon top 5 des chansons sur lesquelles je me visualise en train de courir comme une flèche.

#1 Version j’ai 16 ans et demi et je viens de me faire plaquer par mon copain Quarterback

Taylor Swift – We Are Never Ever Getting Back Together

#2 Version l’électro pour tous

C2C – The Cell

#3 Version, i’m a very very bad bad girl Gaga

Azealia Banks – 212

#4 Version, pop-rock enthousiaste et optimiste

Passion Pit – Take A Walk

#5 Version, j’ai eu 11 ans en 1999 (pardon).

Pokemon – Générique saison 1

Bon, je me rends compte que j’aurais encore PLEIN de trucs … Mais point trop n’en faut. Je ferai peut-être une autre sélection, un jour.

21 comments

  1. C2C n’est pas trop mal pour courir. Un live de La Ruda aussi. Mais en ce moment c’est compile pour moi. Je vais sûrement le prendre sur la course de mercredi pour me booster. Il n’y aura pas une grosse ambiance.

    1. Pour dire si je suis un psychopathe de la course, j’ai déjà fait des playlists très précises pour éviter les morceaux trop rapides au moment où il faut gérer et inversement… Par exemple : 1 morceau très rapide pour le départ, suivi de 4 / 5 morceaux d’ambiance pour gérer, puis on accélère sur 4 / 5 morceaux, et on finit avec du lourd, minuté précisément pour avoir la meilleure chanson sur le dernière km (bon, j’ai fini plus vite que prévu, ça n’a pas marché parfaitement ;). Faut faire gaffe aux chansons rapides, ça entraîne un peu trop parfois, donc je fais ça précisément (marathon : 2h30 de musique tranquille, 1h de musique qui va envoyer du pâté, le tout en plusieurs playlists facile à basculer sans se prendre la tête…).

      1. C’est beau mais c’est difficile à tenir à la minute près, surtout sur marathon 😉 Donc là, je pars avec plusieurs playlists (« détends toi », « t’as pas mal »), puis je verrai à chaud selon le besoin. Et je veux plus profiter de l’ambiance. A Paris, c’était ma troisième fois sur la course, il pleuvait, je préférais me créer mon ambiance 😉 Là je vais être plus souple. Faut se sentir à l’aise, c’est surtout ça qu’il faut se dire. Matériel utilisé des dizaines de fois, playlists préparées, faut que ça soit facile à utiliser le jour J. Ensuite, chacun sa cuisine 🙂

  2. Sympa la playlist pour courir. Bon, à part C2C, je ne connais rien d’autre (même la chanson des Pokemons)
    J’avais prévu d’écrire un article sur le sujet car je suis un très gros consommateur de musique. J’en écoute de temps en temps à l’entraînement mais jamais en compétition.

      1. Héhé, « Highway to trail », quand même, particulièrement bien trouvé !
        Je suis preneuse en électro. Pas que je sois spécialiste (loin de là) mais justement, quelques références ne me feront pas de mal. J’espère que tu feras ton post alors 🙂

  3. Par expérience sur les quelques courses où j’étais vraiment dans le dur à la fin, il faut que tu penses à prendre des chansons qui te parlent. Tu seras potentiellement trop fatiguée à ce moment là pour qu’un simple rythme entraînant te pousse au cul (oui, on en est là dans ces moments, on veut pas juste un petit coup de pouce, on veut un gros coup de pied au cul). Tu entendras à peine la musique en fait, il faut pousser le volume, et avoir des chansons qui te parlent personnellement. Que ça ramène des souvenirs, des images, etc… Donc le choix ne peut être que personnel. Je suis sur le sujet justement pour choisir les morceaux à prendre sur mon baladeur pour Mercredi. J’ai une toute petite liste pour les morceaux « CPC » (Coup de Pied au Cul). Je sais que le reste ne servira pas à grand chose…

    1. Ouais, j’imagine bien. J’hésite à prendre de la musique tout court pour le marathon. J’écoute plutôt de la musique à l’entraînement … Mais pour cette distance, je me dis que ça pourrait m’aider, à un moment. Et ta playlist, elle change avec le temps ou tu as des « classiques » et ça bouge pas (ou peu) ?

      1. Si tu regardes mes articles (chercher « RB » par exemple, ou mon compte rendu du semi de Rambouillet ;), tu verras que j’ai des classiques, oui bien sûr. Ensuite j’ajoute des morceaux « du moment », que je peux écouter deux ou trois fois en boucle parce que je les kiffe. Quand je revois ma liste du 20k de Paris, jamais je reprendrai la même ! Je vais refaire un mix pour le marathon, faut vraiment que la musique me parle.

        Par contre, ta solution est pas mal, écouter tout le temps, c’est pas nécessaire je pense. C’est un outil en fait. Si je vois que je suis trop rapide, je mettrai les morceaux lents (et puis à Sénart, ça sera pas l’ambiance du marathon de New York, on sera seul souvent je pense…), et à la fin si j’en bave, je sais qu’un petit coup de « War », ça va me redonner du punch, je me crierai intérieurement ‘t’as pas mal !’. Là mes jambes diront « si on peut se permettre, si, on a un peu mal », je leur dirai « vos gueules, et courrez », et ça se passera bien 😉

  4. comme toi pas d emusique en courses pour pouvoir profiter de l’ambiance et puis comme c’est principalement des trails j’aime pouvoir partager avec les autres participants conseils et soutien et puis apprécier la nature dans ces moments là
    j’ai fait une seule course avec la musique , ma première course en fait et j’avais une palylist très particulière car j’avais démandé à chacun de mes amis de me donner un titre de musique pour qu’il puisse participer avec moi à cette course et certain ont eu des choix très space genre tout nu et tout bronzé de carlos ….y avait du AC/DC bien plus motivant qd même mais ça m’a donné la patate au moment où rien que de penser à eux 😀
    Mais en entrainement c’est tjs avec la musique car je suis seule et ça motive et c’est très diversifié et intergénération ….

  5. Pas de musique pour moi non plus… que ce soit en nature ou en course j’aime bien pouvoir entendre ce qui se passe derrière. Cela dit, plus jeune sur les stades, j’étais plus « Survivor » (Bof Rocky 3) dans le baladeur avant un 100m 🙂

    1. Héhé, t’es pas le seul à écouter la BO de Rocky pour te motiver … J’ai déjà entendu ça quelque part ! Sinon, j’ai été voir ton blog, c’est rigolo ta pratique, je ne connaissais pas le canicross. Enfin, je savais pas que c’était une vraie discipline, avec de vraies compétitions et tout …

Leave a comment