L’art délicat de ne pas courir

31 juillet 2013

C’est décidé, je me barre.

31 juillet 2013

Zatopek, du magazine running qui en a dans la tête sans te prendre la tête

31 juillet 2013
empty image
empty image

ZATOPEKLoin de moi l’idée de copier Mary, qui vous présente cet été plusieurs magazines sports/running/bien-être … mais voilà, cette semaine, j’ai (enfin) acheté Zatopek et il fallait que je vous en parle. Notamment parce que j’ai un peu tendance à me moquer gentiment de certains magazines de running, que je trouve parfois moyennement intéressants et quelque peu rébarbatifs.

Emil Zatopek était certes un coureur de fond tchécoslovaque mais aujourd’hui, c’est aussi un magazine trimestriel qui traite essentiellement de running, vous l’aurez compris. Je l’ai découvert grâce à Anne-Sophie qui intervient dans tous les numéros et je dois vous avouer que je suis sé-duite.

Pourquoi j’ai aimé ce n°27 de Zatopek ?

  • Pour son interview d’un physicien runner qui m’a passionnée bien que je ne sois PAS DU TOUT physicienne dans l’âme (à l’école, je faisais une réelle allergie à cette matière).
  • Pour sa capacité à faire des liens étonnants, inédits, passionnants entre notre pratique préférée et différentes sciences (physique donc, mais aussi socio ou autres, pas de jaloux). Des liens qui nous permettent à la fois de réfléchir, de se cultiver et … De progresser ! Trois en un, le top !
  • Pour son ton : il a ce léger décalage qui fait qu’il parle de choses sérieuses, sans se prendre au sérieux. Donc, ce n’est pas pénible ou ennuyeux (même si il faut parfois s’accrocher, j’ai pas TOUT compris, j’avoue).
  • Parce qu’il n’établit pas de vérités absolues mais rapporte des hypothèses, des expériences personnelles, des données … Libre à nous de nous faire notre opinion. Cette liberté laissée au lecteur me plaît bien.

Il est disponible dans certains kiosques ou sur le site Internet www.zatopekmagazine.com (par abonnement ou au numéro). Il coûte 5,50€ … Ce qui n’est pas énorme vu la qualité du contenu (et puis, il n’y en a que quatre par an …).

Bref, testez et dites-moi ce que vous en pensez !

22 comments

  1. Cool. Je n’ai jamais lu de mag de running (j’ai peur d’être allergique au trop de théorie) mais la liberté à laquelle tu fais référence m’intéresse. Je vais tester un numéro.

    1. De la théorie il y en a, mais on te file pas des modes d’emplois type « il FAUT courir comme ci ou ça », on te donne juste des pistes, tu en fais ce que tu en veux. Et franchement, c’est vraiment rare (dans les médias de running comme dans d’autres, d’ailleurs) !

  2. Ouais c’est çà qu’on veut. Moi je valide carrément Zatopek parce que quand même, penser quasi en même temps à caser le minou de l’ami Schrödinger dans le contexte de la course à pied, et ben ça balance ! Un jour, je mettrais en équations (mécanique, dynamique, thermique et quantique, évidemment) la course à pied ! Plus sérieusement, moi qui n’avait que feuilleté par ci par la différents magazines, je vais profiter de ce conseil pour checker de ce côté là !

    1. Ecoute, j’avoue, je l’ai acheté pour toi 😉 ! Non, plus sérieusement, j’ai pas osé te demander mais il me semblait bien que ce combo visage/prénom me disait quelque chose, me voilà fixée ! Il y a aussi Claude de On Day, One Run si je n’m’abuse 🙂

  3. J’avais testé mais ça doit faire bien deux ans maintenant et… j’avais pas trop accroché. J’avais refermé le magazine avec l’impression qu’on ne m’avait pas assez parlé de course à pied. Jamais retenté depuis. Là pour le coup, je reste plus classique dans mes choix de mags.

    1. C’est vrai qu’il y a parfois des articles qui semblent s’éloigner du sujet … Mais d’un autre côté, si on se limite à parler strictement de course à pied, on a vite fait le tour (non ?). Mais je comprends c’que tu veux dire 🙂

      1. C’est sûr que ça peut vite partir en rabâchage, mais bizarrement jusqu’ici (et pourtant j’en lis plein j’t’avoue) je trouve ça pas trop rébarbatif… bon sauf quand un mag ressort quelques mois plus tard exactement le même article qu’il a déjà publié… auto-plagiat assumé. Sinon, comme je me jette voracement sur les récits de courses, c’est jamais vraiment la même chose donc ça passe bien.

  4. Merci beaucoup !
    J’étais en vacances à l’étranger, aussi je ne vois que maintenant cet hommage bien sympathique !
    Pour ceux qui ont aimé le magasine, je vous invite à aller sur le site pour vous procurer le numéro avec l’interview de Mimoun, aujourd’hui décédé.
    Pas parce que je l’avais réalisé, mais parce que c’est un témoignage incroyable.
    A l’identique, je dois bien dire que j’ai pris beaucoup de plaisir à interviewer le prêtre qui court.
    Mais aussi cet homme qui a traversé les USA et l’Australie en courant…En réalité, les interviews sont des sacrés instants de sagesse 🙂
    En tous les cas, bonne lecture à tous et merci de vos commentaires élogieux, Zatopek est une toute petite publication, qui fait avec les moyens du bord, mais en effet, la ligne édito se veut décalée et un peu allumée 😉
    Bon run à tous !

    1. Je rentre à mon tour et … De rien ! J’ai vraiment trouvé le ton, les angles, les contenus … différents et intéressant donc je trouvais naturel d’en parler un peu 🙂
      Longue vie à Zatopek !

Leave a comment