Il nous paraissait indispensable de commencer par vous indiquer les nombreux bienfaits de la course à pied pour votre santé. En effet le sport, et en particulier le Running, nous apporte bien plus de choses positives pour notre santé qu’on ne le pense. Si vous hésitiez encore à chausser les baskets, cet article va peut être vous permettre de franchir le “cap”.

La course à pied pratiquée dans de bonnes conditions, et en respectant certaines règles, à de nombreux avantages pour votre capital santé.

Notre mode de vie sédentaire et de mauvaises habitudes alimentaires engendrent beaucoup de soucis de santé. Nous sommes l’un des pays européens où l’on pratique le moins de sport. Il est grand temps de changer ca.

La liste des bienfaits de la course à pied abordée ci dessous est non exhaustive. Elle regroupe les principaux et plus importants bénéfices dans la vie de tous les jours. Car plus les scientifiques s’y intéressent, plus la liste des bénéfices grandit.


Favorise le sommeil

Le Running est l’un des remèdes les plus sûrs pour favoriser un bon sommeil et ainsi éviter les insomnies. En effet, une séance de 30 à 45 minutes en allure tranquille après une journée de travail permet de :

  • libérer toutes les tensions de la journée,
  • penser à autre chose,
  • éliminer le stress,
  • engendrer une bonne fatigue physique,

Et ainsi privilégier un sommeil de qualité, et d’être en forme le lendemain matin au réveil.

Attention toutefois si vous courez en fin de journée à ne pas courir trop vite, cela pourrait avoir l’effet inverse et avoir des conséquences négatives sur votre endormissement. En fait tout dépend des personnes, mais en général il est préférable de courir tranquillement. A vous de faire le test.


Renforcement cardiaque

Le coeur est un muscle. Plus vous l’entraînez, plus il sera musclé. Cela aura pour conséquence une fréquence cardiaque de repos qui sera plus basse. Il sera aussi moins sollicité pendant la journée, et sera préservé en fonctionnant à l’économie.

Plusieurs études montrent qu’une fréquence cardiaque inférieure à 65 pulsations par minute, serait un facteur protecteur. Une étude du Dr Laurence MOREHOUSE a démontré que le taux de mortalité des hommes et des femmes ayant un pouls supérieur à 92 pulsations par minutes est 4 fois plus important que ceux dont le pouls est en dessous de 67.


Facilite le transit intestinal

La course à pied, à la différence de la marche, est constituée d’impacts qui, à chaque foulée vont être ressentis au niveau du tube digestif. Ce qui va avoir pour effet d’accélérer et de favoriser le transit intestinal. D’ailleurs la constipation n’existe quasiment pas chez les femmes pratiquant la course à pied.


Lutte contre l’hypertension

Lorsque l’on fait du running, les vaisseaux sanguins se dilatent (vasodilatation) ce qui a pour conséquence une diminution de la pression artérielle.

Comme le précise le Dr Nicolas BOMPARD, on observera des effets significatifs après au moins 3 semaines d’entraînement, mais il faut persévérer car le résultat ne se fera sentir qu’après 6 mois. Une pratique régulière et assidue est indispensable pour espérer obtenir des résultats positifs.


Renforcement de la densité osseuse et de vos articulations

Contrairement aux idées reçues, la course à pied est très bénéfique pour le système ostéo-articulaire. Vos articulations et vos os vont se renforcer. En effet la pratique de ce sport favorise le renouvellement des cellules du cartilage, ce qui va permettre de :

  • réduire le risque de fracture,
  • limiter l’apparition d’arthrose,
  • limiter les risques d’ostéoporose.

Attention toutefois au surpoids ou si vous avez des complications ou anomalies articulaires, car cela ne fait pas bon “ménage” avec la course à pied. Dans ces cas il est indispensable de consulter votre médecin afin de faire un point précis.

Dernière information sur ce point, des études récentes ont mis en évidence que l’arrêt du sport pouvait être responsable de l’apparition de l’arthrose.


Amélioration et prévention du diabète

Le sport d’endurance prévient, voir améliore le diabète de type 2 (résistance de l’organisme à l’insuline). En effet l’exercice physique permet de mieux gérer sa glycémie (taux de sucre dans le sang). Lors de votre footing, les muscles utilisent le sucre (glucose) présent dans le sang, ce qui fait baisser la glycémie au moment de l’activité. Bien évidemment, plus la pratique sera régulière, mieux ce sera.


Meilleure gestion des lipides

Lorsque vous courez à une allure lente, l’organisme utilise en plus des glucides, les graisses (lipides) comme source d’énergie. On observe ainsi une augmentation du taux du “bon cholestérol” ou HDL cholestérol, et une diminution du “mauvais cholestérol” ou LDL cholestérol, réduisant ainsi les risques cardiovasculaires.

Courir en endurance, à allure lente ou modérée, permet aussi de gérer son poids (le maintenir ou en perdre). Pour cela il faut courir au moins 40 à 45 minutes, voir plus, minimum 3 fois par semaine, et associer cette pratique à une alimentation équilibrée.


Amélioration du psychisme

Lorsque l’on pratique une activité physique, le flux sanguin augmente pour oxygéner essentiellement les muscles, mais également le coeur et le cerveau (pensées et émotions). Un cerveau mieux oxygéné est donc plus efficace, et ses performances intellectuelles seront meilleures, sa capacité de raisonnement sera plus importante, et sa mémoire entretenue.

Une pratique assez longue (supérieure à 40 min) de la course à pied permet de libérer des endorphines (substance naturelle dégagée par l’organisme qui agit comme un antalgique entraînant un état euphorisant, comme la morphine), qui apporte un bien être général, avec des effets très positifs sur :

  • L’anxiété
  • Le stress
  • La dépression
  • L’humeur
  • Le moral

Favorise les bonnes habitudes d’hygiène de vie

Lorsque l’on se met à faire de la course à pied, des habitudes d’hygiène de vie viennent tout naturellement au fur et à mesure. On constate en général :

  • La diminution voir l’arrêt du tabagisme
  • Une alimentation plus saine, plus équilibrée et plus naturelle
  • Diminution et limitation de consommation d’alcool

En fait que des bonnes résolutions pour votre santé !


Renforcement du système immunitaire

Lors de certaines études, il a été constaté que la pratique de la course à pied permettait de stimuler et de renforcer le système immunitaire, avec une tendance moindre à avoir de petites infections courantes, type rhume… Bien entendu toujours à allure modérée, car dès que l’on passe sur des allures plus importantes, l’effet inverse se produit !


Conclusion

Vous voyez que la pratique de la course à pied apporte de nombreux bienfaits essentiels pour maintenir une bonne santé, et être en forme au quotidien. Une activité d’environ 3 séances de 45 à 60 minutes par semaine à allure modérée (entre 60 et 80% de votre fréquence cardiaque maximum) est souhaitable pour obtenir des bénéfices optimum. Dans ces conditions, le jogging augmente l’espérance de vie des hommes comme des femmes.

Mais attention, pratiquée de façon excessive, et dans de mauvaises conditions, cela peut annuler les bienfaits, et même venir engendrer d’autres problèmes, blessures entre autres.

Avec l’adoption d’une alimentation équilibrée, l’activité physique, et pour ce qui nous concerne la course à pied, est un pilier fondamental pour notre santé. D’un point de vue statistique, de nombreux problèmes peuvent être réduits, voir évités comme les maladies cardiovasculaires (deuxième cause de mortalité en France), le diabète, la dépression, le stress et même certains cancers.

Avec tout ces points positifs sur la santé, vous n’avez plus d’excuse pour ne pas franchir le pas !