Les fabricants d’accessoires de running décrivent souvent leurs produits comme étant “résistant à la poussière” ou “imperméable à l’eau”. Pour confirmer ces affirmations, les produits peuvent être classés IP. Mais qu’est-ce que cela veut dire ?

Aujourd’hui, dans les descriptions de produit de running, comme les montres, brassards ou pochette étanche, nous avons l’habitude de voir des termes tels que “imperméable”, “étanche”, “résistant aux intempéries” et d’innombrables autres variantes. Bien qu’elle offrent aux personnes du marketing de nombreuses manières de faire passer leur message, ces termes peuvent semer la confusion chez beaucoup d’entre nous. Puis-je courir sous la pluie avec ma montre cardio ? Mes écouteurs sont-ils résistants aux intempéries ?

Heureusement, il existe un moyen de comparer ces produits sur la base d’une échelle d’évaluation standardisée. Cette échelle est intitulée «Norme CEI 60529», établie par la Commission électrotechnique internationale. Familièrement, elle est connue sous le nom d’indice de protection IP ou encore code IP.

Regardons ce que cela signifie réellement.

Qu’est-ce qu’un indice de protection IP ?

IP veux dire “Ingress Protection” et indique à quel niveau un appareil est résistant au objets solides et liquides. Une note IP peut ressembler à quelque chose comme ça : IP58

Comme vous pouvez voir, elle est composée de deux chiffres. Le premier chiffre correspond à l’indice de protection contre les substances solides. Le second concerne la résistance à l’eau. Plus le chiffre est élevée, plus le produit est résistant

L’indice de protection IP n’est attribué officiellement qu’à un produit ayant été soumis à des tests spécifique par une entreprise certifiée. Donc, un constructeur ne peut pas attribuer lui même sa propre note IP à un produit.

Voyons maintenant de ce que chaque chiffre représente exactement.


Protection contre les objets solides et la poussière

Le premier chiffre va de 0 à 6 et reflète la protection contre les particules solides.

  • IP0X : Le produit n’est pas protégé contre la pénétration de corps solides.
  • IP1X : Protégé uniquement des objets de plus de 50 mm.
  • IP2X : Protégé de tout objet de plus de 12,5 mm.
  • IP3X : Protégé des objets supérieurs à 2,5 mm.
  • IP4X : Protégé de tout ce qui dépasse 1 mm.
  • IP5X : Résistant à la poussière. La pénétration de poussière n’est pas entièrement évitée.
  • IP6X : Totalement étanche à la poussière.

Protection contre l’eau

Le deuxième chiffre, compris entre 0 et 9, indique à quel point le produit est protégé de l’eau.

  • IPX0 : Le produit n’offre aucune protection spéciale contre l’eau.
  • IPX1 : Résiste à l’eau qui coule à la verticale sur le produit.
  • IPX2 : Peut résister à l’eau qui frappe le produit à un angle de 15° ou moins.
  • IPX3 : Peut résister à l’eau qui frappe le produit à un angle de 60° ou moins.
  • IPX4 : Résiste aux éclaboussures d’eau de toutes directions.
  • IPX5 : Peut résister à une pulvérisation, au jet d’eau soutenue et à basse pression.
  • IPX6 : Peut résister aux jets d’eau à haute pression.
  • IPX7 : Peut être immergé jusqu’à 1 mètre dans l’eau pendant 30 minutes.
  • IPX8 : Peut être immergé à plus d’un mètre. La profondeur exacte est spécifiée par le fabricant.

Curieusement, un produit IPX8 n’est pas plus protégé qu’un produit IPX6. Certe, ce produit peut rester sous l’eau pendant un certain temps, mais peut néanmoins être endommagé par un jet d’eau à haute pression. Si un produit veux survivre aux deux scénarios, alors il doit posséder une double classification, par exemple IPX6/IPX8.


Que se passe-t-il si un produit n’a pas de classification IP ?

Il n’est pas rare qu’un produit soit testé, par exemple, pour sa résistance à l’eau mais pas pour la poussière. Dans ce cas, il peut avoir une note du type “IPX7”. Ici, “X” n’est pas identique à “0”. Cela signifie simplement que le fabricant n’a pas testé la protection du produit contre les produits solides.

Vous connaissez maintenant l’essentiel pour choisir vos équipement de running pour vos sorties sous la pluie ! Donc si quelqu’un vous dit que son produit est “totalement imperméable” mais refuse de montrer une quelconque certification, vous pouvez en effet vous poser des questions !