bravo motivation sport

Retrouvailles avec le fractionné

Running Sucks - 6 mars 2017
bravo motivation sport

ET UNE DEUXIEME OVATION POUR EMMANUELLE qui enregistre une nouvelle semaine à 30K OUAAAAIIIIIIIIISSSSS ! Nous voici donc à 3 semaines consécutives de motivation et d’engagement sportif. C’est peut-être un détail pour vous, mais pour moi ça veut dire beaucoup. (Je vais arrêter cette blague parce que c’est pas la première fois que je la fais sur ce blog et elle est pas suffisamment bonne …

Continue reading

Raisons pour lesquelles c’est cool que je coure à nouveau

Running Sucks - 1 mars 2017

Mars, la pluie, le froid, la nuit encore un peu. C’est plus facile de courir qu’en plein mois de janvier mais c’est pas non plus tous les jours oiseaux qui chantent, soleil et mini short. Tandis que je courais sous l’averse, engoncée dans ma veste de rando Gore Tex, la capuche solidement ancrée sur la tête et la fermeture éclaire remontée jusqu’à la bouche, mes sources …

Continue reading

Qui suis-je, d’où viens-je mais surtout, où vais-je ?!

Running Sucks - 27 février 2017

On dit bravo qui ? Bravo Manue qui a réussi sa deuxième semaine à 3 sorties de course à pied. Clapclapclap. Ouaaaaais ! (Sifflements) (Cris de joie). En fait c’est un peu comme une réunion d’Alcooliques Anonymes inversée ces articles : « – Bonjour, je m’appelle Emmanuelle – (en chœur) Bonjour Emmanueeeeeeelle. – Je bois depuis maintenant 14 jours consécutifs. – (applaudissements fournis) »

Continue reading

Motivation et superstition

Running Sucks - 21 février 2017

Hello ! Je ne sais pas vraiment comment m’y prendre pour recourir « pour de vrai » cette fois. J’me demande si je n’ai pas une espèce de superstition qui me pousse à croire que si j’écris sur le blog, alors je courrai régulièrement (alors qu’en réalité, je crois que le mécanisme est plutôt inverse). Jusqu’à aujourd’hui, je n’ai « tenu » ma motivation que quelques semaines … Peut-être deux mois …

Continue reading

D’où vient donc cette forme ?

Running Sucks - 19 février 2017

Depuis donc maintenant 15 mois, je cours de manière totalement erratique. S’il était encore nécessaire de le prouver, force est de constater que ma capacité à courir est fortement corrélée à mon humeur. C’est un peu ma petite météo personnelle quoi. Sachez donc que globalement, plus je cours, mieux je vais. Pour certains, qui flirtent dangereusement avec l’addiction aux endorphines, c’est l’inverse. Mais moi non.

Continue reading
0129