Comme dirait Contrex : « on mincirait mieux si c’était plus fun » !

21 mars 2013

Citation du soir

21 mars 2013

Ma salle de sport et moi (2/2)

21 mars 2013
empty image
empty image

les-musclés

C’est le printemps ! Le soleil brille au zénith, on a tous très envie d’aller courir en short/t-shirt sur nos petits chemins de terre favoris, ivres de joie et les coeurs gonflés d’enthousiasme.

Non, j’déconne. On est en mars, il pleut tout le temps et on a jamais autant usé nos K-ways et autres coupes-vent hautement techniques. Et puis de toute façon, on habite en ville donc on court sur du bitume tout nul qui fait mal aux articulations.

Mais comme j’aime à croire que je suis une fille très optimiste, je vais rester sur ma première vision (celle du printemps et des oiseaux qui chantent). Et donc (je viens ENFIN à mon sujet), je ne cours plus en salle ! Non, je préfère le grand large (de la Seine) et l’air vivifiant (des quais pollués).

La salle de sport en mode printanier, ça donne quoi ?

Mais, j’ai quand même conservé mon abonnement à la salle de sport parce que :

1. ça m’occupe le midi

2. je garde un accès aux tapis de course en cas de tempête/tsunami/ouragan/chutes de neiges/apocalypse

3. ça me permet de m’adonner à mon activité favorite : la MUSCULATION ! (joke)

J’ai donc demandé à mon coach préféré de me concocter un petit plan d’entraînement ciblé marathon. Bon, comme ce genre d’objectif ne parle pas trop dans ce genre d’endroit, j’ai traduit : je veux faire du gainage des abdos et des dorsaux. Parce que j’ai lu que c’était bien pour courir, à condition de prendre soin d’éviter de prendre de la masse.

J’ai commencé la semaine dernière. J’étais plutôt optimiste, genre « ouaaais, je suis sportive, ça va rien me faire du tout ahaha » ! Sauf que si. Sauf que SI !!

D’ailleurs, à l’heure où je vous parle, je souffre atrocement. Je ne peux ni rire, ni même toussoter sans que ça ne me déclenche de terribles douleurs.

Ok, j’en fais (peut-être) un poil trop.

Moi dans un mois.

Moi dans un mois.

Les séances !

Pour info, le contenu de mes séances (30 min) s’articule comme ça :

10 min de cardio (pour l’échauffement, j’imagine)

Deux exercices d’abdominaux qui sollicitent à chaque fois des zones différentes : 4 séries de 15 mouvements, avec 1 min de pause entre chaque

– La même chose avec les dorsaux.

– Je pense peut-être muscler un peu les jambes aussi, suite à la lecture de cet article … A voir.

J’ai donc migré de l’autre côté de la salle de sport, là où se toisent les hommes en quête de virilité, où les haltères chauffent et où les veines se gonflent sur les fronts en sueur.

C’en serait presque poétique !

Leave a comment