La Saga Marathon – Episode 1 : la pré-prépa

15 avril 2013

Boston

15 avril 2013

Why running sucks ?

15 avril 2013
empty image
empty image

C’est vrai ça, pourquoi ? Cette fille est un peu bizarre, elle écrit un blog sur le running, preuve s’il en est qu’elle aime courir, et elle l’appelle « running sucks », qui veut dire, je le rappelle notamment pour les gens qui tombent ici en tapant « running sucks nike traduction » dans Google : « courir, c’est nul » ou « courir, ça craint » ou « courir, c’est naze », bref, tu as compris l’idée.

Voilà, j’ai écrit la plus longue phrase possible, je me sens un peu comme la Proust du blog running, le talent en moins … Bref !

nike-running-sucks-t-shirt-black-1340

Donc, pourquoi « Running Sucks » ?

J’ai une anecdote pour ça et elle a à voir avec le marathon de Paris, donc c’est un peu le moment de vous la raconter (j’ai laissé passer la vague d’émotion post-marathon avant).

En 2011, poussé par un bon ami, mon cher et tendre s’est inscrit au marathon de Paris. Fort peu entraîné et n’ayant jamais couru de semi-marathon, il s’est tout de même élancé en ce jour ensoleillé et chaud. Rassurez-vous, c’est quand même un sportif et un coureur hein, il n’y est pas allé en total dilettante non plus.

En petite amie modèle et passionnée, je me lève aux aurores pour le soutenir, l’encourager, lui crier joie, amour et courage, etc. Sauf que, compte tenu de la foule compacte et d’un manque flagrant d’organisation de ma part, je ne l’ai pas vu. DU TOUT. Je ne lui ai été d’aucun secours pendant le mur des 30 25 km et je m’en veux encore un peu aujourd’hui …

Pour autant, malgré sa copine indigne et son manque d’entraînement, il est venu à bout des 42,195 km et c’est un finisher fier mais épuisé que j’ai pu retrouver … Après coup.

Bref, l’histoire de « running sucks » c’est qu’en regardant le marathon de Paris 2011 et en scrutant tous les coureurs pendant des heures dans l’espoir de voir le mien, j’ai croisé un participant affublé de ce fameux t-shirt de Nike, que vous pouvez voir ci-dessus. Et j’ai trouvé tout à fait à propos de le mettre un jour de marathon où, avouons-le, tout le monde pense à un moment ou un autre « mais pourquoi je fais ça, c’est nuuuuul la course à pied, demain j’arrête » !

Du coup, je l’ai trouvé et l’ai offert à mon boyfriend (il est d’ailleurs très bien, très léger et agréable à porter selon ses dires).

Et je continue d’aimer cette petite phrase qui, à mon sens, résume bien toute l’ambivalence de la course à pied : on adore ça mais il y a toujours un moment où on déteste, où on s’énerve d’être si bête à se faire du mal comme ça !

20 comments

  1. C’est vrai que je me pose souvent la question pendant une course de savoir ce que je fais la, mais bon on prévoit toujours de nouvelles courses et encore et encore.. C’est le virus comme on dit 🙂

  2. Après « why running sucks », « where running sucks » ! Y’a moyen d’en trouver quelque part un T-shirt avec cette typographie ? (le logo du blog quoi)

    1. Hé bien, j’avais fait fabriquer quelques t-shirts à l’effigie du blog avec Spreadshirts, ça rendait pas mal sur un fond gris ou noir. Tu veux que j’ouvre une boutique ? 😛
      Sinon, le t-shirt initial était donc commercialisé par Nike mais il n’existe plus à ma connaissance.

Leave a comment